Webjardiner

Astuces jardinage

jeudi 22 octobre 2020 

 Fabricant Leneindre
 Treillages.com
 mediaseine.fr
 Tendance carrelage
 Design Vegetal       
Menu général :
QR code :
QR_code

Code pour le forum en cours :


Code HTML en cours :
Jardin potager
Jardin d'agrément
La flore sauvage
Linkxchange :
Photos aléatoires
Livre d'or :
Les nouvelles du forum

Inscription
Désinscription

Forum : Masquer l’entête

Accès rapide :

 

Effectuer une Recherche avancée OU


[Plaquemier et Figuier] plantation  [23 réponses]





                         Auteur                      |                                                                                  réponse
Jean-Marc
starsj3.png
Novice en jardinage

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien mercredi 30 novembre 2011 à 10:18  
Sujet déplacé le 09/09/2016 à 15:41 Par roling.
Bonjour tout le monde,
J'ai commandé au conservatoire régionale d'aquitaine 3 fruitiers.
2 plaquemiers (1 Fuyu - scion sur diospyros -1 Hana Fuyu - scion sur diospyros)
1 figuier (1 Madeleine des 2 saisons - Bouture 2 ans).
Faire un trou, ici relève déjà de l'exploit dans cette terre remplie de cailloux mais aussi un peu lourde.

J'aimerais vos conseils à savoir si je dois mettre ces scions et bouture dans du terreau et si oui quel genre?
ou dois-je simplement rabattre cette terre telle quelle en évitant d'y mettre trop de cailloux?

sachant que le Fuyu devrait bien s'adapter ici (terre à vigne):
  Citation :
"kaki pomme",fruit gros,orange,doux,à croquer,non astringent.Arbre vigoureux,préfère les sols un peu calcaires,type terres à vigne. Greffé sur porte greffe Diospyros.

Pour le Hana-Fuyu :
  Citation :
Fruit très gros(400 à 500g),côtelé,de couleur jaune orangé avec jolies marbrures noires longitudinales,de très bonne qualité gustative.Les fruits se conservent bien au réfrigérateur. Arbre de faible développement,adapté aux petits jardins,très résistant au froid(-20°C);type à fruit non astringent. Maturité de récolte assez précoce;époque de floraison mi-saison. Une des meilleures variétés.

Et enfin le figuier :
  Citation :
Figue bifère, très précoce, verte violacée. Arbre vigoureux, adapté aux zones froides. Origine: Sud ouest.


Voilà tous les renseignements que je possède. Par avance merci.
A bientôt,
JM
Édité 2 fois - Dernière édition: 19/01/2015 à 16:55 Par roling. Raison: Précision dans le titre

"Il faut vivre simplement pour que d'autres simplement vivent" Gandhi
Remonter
 jardin 
starsj7.png
Grand(e) jardinier(e)

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien mercredi 30 novembre 2011 à 11:54  
Bonjour,

Je remettrai la terre sans les cailloux en mélangant un peu de compost bien mur,

puis un bon arrosage régulier pour leurs donner toutes leurs chances.

Bien à toi Eric.

63 ans, Jardinier depuis + de 45 ans, Maubeuge 59 Nord

""Dans une prochaine vie j'irai vivre en théorie.............car là tout est toujours parfait""


Le savoir n'a de valeur que s'il est partagé.

banniere-orange.png


Remonter
 Jean-Marc 
starsj3.png
Novice en jardinage

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien mercredi 30 novembre 2011 à 12:04  
Bonjour Éric mais mon compost n'est pas suffisamment mure. Je ne l'ai commencé qu'au printemps.
Cependant il doit bien s'en trouver en jardinerie, j'irai voir. Je ne vais pas pouvoir faire de trous très importants, genre 30/30 voir 40 max. J'espère que ça suffira.
Merci,
à bientôt,
JM

"Il faut vivre simplement pour que d'autres simplement vivent" Gandhi
Remonter
Ω jben 
Modérateur
starsr10.png
Jardinier(e) émérite

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien mercredi 30 novembre 2011 à 13:52  
Bonjour !

Comme j'en ai parlé dans un autre post, je suis occupé à suivre une formation par rapport à l'entretien, la taille, la plantation des fruitiers...
Donc, je pourrai te donner de plus amples conseils d'ici lundi...
(J'espère réussir l'examen dimanche ! smiley sg3bgg29g.gif )

Par contre, ce que je peux t'affirmer et te recommander pour tous les pommiers...
Ne jamais enterrer les collets sinon, tu vas donner matière au porte greffe pour repartir et la bouture au dessus du noeud de greffage risque de s'épuiser et mourir au dépend de rejets éventuels...
Ensuite, je ne suis pas pour le fait de retirer les pierres (sauf évidemment si tu as des "pavés" de rue !), car tous les pommiers ont besoin de développer leurs racines dans une terre aérée et non compacte !
Pense aussi, pour t'éviter de mauvaises surprises à entourer tes racines d'un simple treillis de poule (max 14 mm) afin d'empêcher les mulots et autres rongeurs friands de racines de venir faire mourir tes arbres !... Ce treillis disparaîtra de lui-même dans le temps et permettra au système racinaire durant les deux ou trois prochaines années de se développer en suffisance.

Enfin, la fumure est effectivement importante pour tous les fruitiers, mais ce n'est pas la période pour la placer !... Car elle risque d'être lavée d'office au vu de la saison.
Le mieux est de la placer au début du printemps, en une légère couche, mais attention, la fumure doit être la plus décomposée possible au risque d'un apport trop riche de nitrates, ce qui serait aussi préjudiciable pour ton arbre !...

Pour la plantation si tu es en racines nues (sans motte), pratique plutôt un pralinage, sinon, ne décompacte pas ta motte de pépinnière, celle-ci contient déjà un max de nutriments pour la reprise !

Nous sommes justement occupés à remettre en état un verger de deux hectares d'anciennes variétés (pommiers et noyaux divers)... et donc en plein dans la transplantation, la taille etc...

Si besoin, je reste à ta disposition pour d'autres renseignements !

Coordinateur au GAL Pays des Condruses
(http://www.galcondruses.be/)
Artiste photos nature
(Sur flickr.com : 134803364@N04 ou https://www.facebook.com/JBandcophotos)
"Mon métier c'est de vous dire que tout est possible !"
Julos Baucarne


Remonter
 Jean-Marc 
starsj3.png
Novice en jardinage

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien mercredi 30 novembre 2011 à 14:35  
Merci Jben pour toutes ces infos. Je pense que ce seront des racines nues.
Je n'ai encore jamais planté de scions et j'avoue que je n'y connais pas grand chose. J'ai eu jusqu'à présent à planter des arbres plus développés avec quelques branches déjà formées.
Je me demandais s'il fallait tailler ou non les scions? Car parfois je lis qu'il faut les couper...???
A bientôt,
JM

PS: J'oubliais, bon exam pour dimanche!
Édité 2 fois - Dernière édition: 30/11/2011 à 14:38 Par Jean-Marc. Raison: Coquilles

"Il faut vivre simplement pour que d'autres simplement vivent" Gandhi
Remonter
 Momone 
starsj13.png
Jardinier(e) forumeur(e)

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien mercredi 30 novembre 2011 à 22:56  
Bonjour,

Oui, ton scion, il faut le tailler , c'est la 1ère étape de formation.
La 1ère fois, on a un peu la frousse, mais quand il faut, il faut !

Selon que tu veux un arbre bas (gobelet ou quenouille), 1/2 tige ou haute tige, tu coupes à 50 cm, 80 cm ou 1,20m. Chacun a ses avantages et ses inconvénients : + c'est bas, + c'est facile à cueillir mais tu te cognes sans arrêt dans les branches (pas rigolo quand tu dois tondre dessous avant la récolte). Par contre, pour les arbres de grand vent, tu ne te poses pas la question de la taille, c'est inaccessible et ils vivent leur vie tout seuls, mais sauf si tu as vraiment le bras long et une taille de basketteur, il te faut un cueille pomme à manche télescopique ou une bonne échelle et ne pas craindre de grimper, quoique même sans peur, c'est toujours scabreux. En ce qui me concerne, j'ai expérimenté un vol plané quand j'étais jeune, alors depuis je reste bien plantée sur le plancher des vaches et ce que je ne peux pas atteindre, j'attends que ça tombe ou je laisse aux oiseaux.

Pour ton compost pas encore mûr, tu peux en épandre un peu en surface après avoir rebouché, et tu ajoutes une couche de feuilles mortes par dessus, la pluie et les alliés du sol se chargeront d'en faire profiter tes jeunots progressivement.

Momone

"A chaque recoin
Plante un arbre, porte lui soin,
Il te le rendra bien
"
Proverbe alsacien


"Mieux vaut remplir ses greniers, que ses coffres".
Proverbe chinois
Remonter
 Jean-Marc 
starsj3.png
Novice en jardinage

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien jeudi 1er décembre 2011 à 08:28  
Super Simone, merci pour ces précieux renseignements. "La frousse"! Tu parles! Je me demandais si j'allais pas massacrer ces pauvres arbres.
Je crois que je vais opter pour une taille basse. Quand je me balade, j'admire toujours ces arbres bas, alors c'est le moment, puis pour le nettoyage il n'y aura pas de problème, là où je vais les mettre ça ne posera pas de problème. En plus c'est vrai que je ne suis pas non plus d'une taille "basketteur".
Les feuilles mortes ne manquent pas et ce matin je vais allé récupérer un peu de crottin d'ânesse pour le pralinage. J'en mélangerai un peu avec de la terre (sans pierre) et du terreau.
Merci,
A bientôt,
JM
Édité 1 fois - Dernière édition: 01/12/2011 à 08:28 Par Jean-Marc.

"Il faut vivre simplement pour que d'autres simplement vivent" Gandhi
Remonter
Ω jben 
Modérateur
starsr10.png
Jardinier(e) émérite

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien jeudi 1er décembre 2011 à 10:08  
Bonjour...

Le principe actuel est de faire des tailles pour obtenir des arbres hautes tiges plutôt qu'en gobelet... (Sauf peut-être sur les arbres "oubliés" et pour lesquels on n'a plus trop le choix !)
D'une part afin d'obtenir des arbres plus forts et mieux enracinés, mais aussi et surtout pour la longévité des sujets plantés !...

Il faut retenir que chaque arbre a besoin d'un "tire-sève"...
Je m'explique ; on garde un axe vertical en privilégiant une perche centrale et quelques branches sur les côtés soigneusement sélectionnées en fonction de leur diamètre. (4 maximum !)

Si on a de plus grosses branches sur les côtés, l'arbre ne va pas se développer car la sève sera attirée sur les côtés et non sur l'axe central, ce qui , à terme, peut amener à une mort de cet axe et donc déséquilibrer l'arbre !... et risquer de voir le porte greffe prendre plus de vigueur que la greffe en elle-même et donc perdre l'arbre !

Il faut aussi penser à redresser (couper) tout ce qui descend en dessous de l'horizontale , toujours avec cette idée que si une branche descend, la sève ne sera pas amenée en bout de branche, et donc, un risque de voir mourir celle-ci.

Une fois que l'on a établi l'axe central, on refait alors les étages en nettoyant toutes les branchettes qui se développent et rentrent dans l'arbre, afin d'amener un puits de lumière et favoriser la fructification !

Il faut aussi penser à regarder de temps en temps au sol ce que l'on a retiré afin de ne pas trop tailler !... et se limiter, pour reporter à l'année suivante, afin de laisser l'arbre reprendre de la vigueur !

Dernier point important... Si on retire de grosses sections, penser à refermer les coupes par un goudron végétal. Afin tout simplement d'éviter aux ravageurs de venir s'installer, et surtout de garder des coupes nettes qui se cicatriseront proprement...

Voilà LE principe... Attention cependant, ce principe est bon pour tous les pommiers, poiriers, cognassiers, et concernant les fruitiers à noyaux La taille a lieu TOUJOURS après la fructification !...

Bon travail !...

NB : Éventuellement, avec une photo, on pourrait te guider un peu si tu le souhaites ! smiley sg3bgg29g.gif

Coordinateur au GAL Pays des Condruses
(http://www.galcondruses.be/)
Artiste photos nature
(Sur flickr.com : 134803364@N04 ou https://www.facebook.com/JBandcophotos)
"Mon métier c'est de vous dire que tout est possible !"
Julos Baucarne


Remonter
 Jean-Marc 
starsj3.png
Novice en jardinage

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien jeudi 1er décembre 2011 à 15:39  
Merci JB, c'est vraiment intéressant. Apparemment, tu n'es pas vraiment favorable à la taille un peu basse du scion. Si je comprend bien il serait préférable de les laisser grandir un peu avant de les couper de façon à favoriser leur développement. Dès que je les reçois car ils ne sont pas encore là, j'enverrai une photo.
A bientôt,
JM

"Il faut vivre simplement pour que d'autres simplement vivent" Gandhi
Remonter
Ω jben 
Modérateur
starsr10.png
Jardinier(e) émérite

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien jeudi 1er décembre 2011 à 16:18  
Salut J-Marc !

Euh... pour être honnête, j'ai tenté de vous livrer ce que j'ai appris lors de mes dernières formations ! ;-)

Chez moi, j'ai des basses tiges, volontairement... et deux sujet en hautes tiges (en axe vertical!). Il faut savoir que les basses tiges produisent de plus gros fruits... mais nécessitent énormément d'attention et de travail... Par rapport aux hautes tiges... qui produiront sans doute des fruits un peu moins gros, mais sans doute plus...

Donc, c'est une question de choix !...
A toi de voir et de savoir ce que tu souhaites et/ou recherche... avec les avantages et inconvénients de chaque possibilité...
Mais il est vrai que la tendance est de revenir à un axe vertical plutôt qu'au gobelet pour les hautes tiges, car cela donne de plus belles récoltes et des arbres plus sains...

@ + ! smiley sg3bgg29g.gif

Coordinateur au GAL Pays des Condruses
(http://www.galcondruses.be/)
Artiste photos nature
(Sur flickr.com : 134803364@N04 ou https://www.facebook.com/JBandcophotos)
"Mon métier c'est de vous dire que tout est possible !"
Julos Baucarne


Remonter
 Momone 
starsj13.png
Jardinier(e) forumeur(e)

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien jeudi 1er décembre 2011 à 22:50  
Bonjour,

Non, Jean-Marc, le choix n'est pas d'attendre pour couper ton scion, mais de le couper + ou - haut.

J'ai oublié de dire qu'en cas de vent violent, ce qui arrive parfois chez moi, les arbres bas résistent mieux. Mes principaux dégâts au verger ont été causés par de fortes rafales.

Jean- Benoit, selon mon expérience (ça fait 28 ans que j'ai un verger avec + de cinquante arbres dont une bonne moitié que j'ai plantés et encore quelques très vieux pépères encore gaillards malgré leur tronc plein de trous), mes constats ne concordent pas tous avec les théories que tu as recueillies.

La résistance des arbres, leur longévité, leur production et la grosseur des fruits sont liés à bien d'autres facteurs que la forme : la nature du sol, l'exposition, l'espèce, l'alternance, les aléas climatiques, etc.

Pour ce qui concerne les soins et la taille, je ne me conduis pas du tout comme une pro, d'autant que les conseils ne sont pas toujours identiques. Je fonctionne de manière empirique, avec bon sens et modération. Une fois les arbres formés, je taille peu, même les formes basses, sauf les branches gênantes ou qui sont trop fouillis, et je ne fais aucun traitement, pourtant mes récoltes sont satisfaisantes, bien qu'inégales d'une année sur l'autre.

Je pense qu'il ne faut pas être trop puriste, sinon ça devient une contrainte et non plus un plaisir. Allez savoir : peut-être que mes arbres sentent que je les aime et que ça leur suffit. smiley ss221s.png
Le + gros du temps que je leur consacre, c'est pour la cueillette et le ramassage.


Momone

"A chaque recoin
Plante un arbre, porte lui soin,
Il te le rendra bien
"
Proverbe alsacien


"Mieux vaut remplir ses greniers, que ses coffres".
Proverbe chinois
Remonter



Remonter

[Plaquemier et Figuier] plantation  [23 réponses]





Partenaires: Passion faune et flore | Tendance-carrelage | Abri de jardin | Lienendur | Au petit potager | Petz-passionanimaux |




Les connectés : (0 membre - 22 visiteurs - 22 visites aujourd’hui) ♦ 10 496 363 visiteurs depuis le 06/09/2002