Webjardiner

Astuces jardinage

jeudi 20 juin 2024 

 Cloturedeco, fabricant de clôtures
 Plantes plaisir passions
 mediaseine.fr
 Avenir Maisons Bois 
Menu général :
QR code :
QR_code

Code pour le forum en cours :


Code HTML en cours :
 Module QR Code © 2024 
Jardin potager
Jardin d'agrément
La flore sauvage
Linkxchange :
Citations :
C'est une pauvre économie que celle que l'on fait sur le fond de la jarre.

Hésiode

Photos aléatoires
Livre d'or :
Les nouvelles du forum

Inscription
Désinscription

Forum : Masquer l’entête

Accès rapide :

 

Effectuer une Recherche avancée OU


[Jardin bio] et engrais  [21 réponses]





                      Auteur                      |                                                                                  réponse
Ancien membre

avatar





Imprimer Permalien vendredi 21 avril 2006 à 13:36  
Sujet déplacé le 13/04/2015 à 15:51 Par roling.
La base d'un jardin bio c'est d'abord d'utiliser des engrais bio dont le plus connu est le fumier.
Pour ceux qui ont de la place, voici le moyen d'être autonome en ce domaine. Une poule pondeuse produit environ 3.6 kilos de fumier (avec la paille incorporée de l'exterieur bien entendu) pour 12 oeufs pondus. Sachant qu'une poule pond au moins 150 oeufs par an, cela fait 45 kilos de fumier par poule et par an (sans compter les oeufs produit). Ainsi, avec quatre poules, vous aurez largement de quoi alimenter un potager de 150 à 200 mètres carrés, et de fumer quelques arbres fruitiers, plates bandes,...

Attention, le fumier de volaille est 5 fois plus riche que tout autre fumier. Il ne faut donc pas se baser sur les doses prescrite pour le fumier de bovins par exemple. Les livres d'agronomie utiliser en agriculture préscrivent 10 à 12 tonnes à l'hectare, soit 1kilo à 1.2 kilos au mètre carré, sinon on peut bruler les racines.
Remonter
 jjelpe 
starsj7.png
Grand(e) jardinier(e)

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien vendredi 21 avril 2006 à 21:53  
Et pour ne pas brûler les racines, utiliser systématiquement du fumier bien décomposé : au moins 2 ans pour celui que j'utilise de vaches. Parc ontre la bouse fraîche est un excellent liant pour les pralins (à hauteur de 10 à 15 % dans la terre) pour les plantations à racines nues, notemment les rosiers.

Pour ceux qui ont de la surface avec pelouse et arbres, il faut absolument fabriquer le compost qui est un complément organique au fumier. Là également pour un compost bien mûr il faut de 24 à 30 mois avec retournement du tas tous les 3 ou 4 mois. Ne pas oublier l'activateur de compost pas cher : le purin d'ortie (et là, on se moque du dosage ! On veut récupérer l'azote).

Attention toutefois à nos excellentes intentions sur fumiers et composts : la plupart du temps, ces engrais acidifient la terre. Donc, chez nous les Breizh, où la terre est déjà bien acide, nous apportons un amendement calcaire, sous forme de chaux ou de maërl.

Kenavo.

Sol lucet omnibus.

LA TERRE ** FRANCE ** Ile-de-France ** Yvelines ** MontignyLe-Bretonneux ** Plaine de Versailles.


Remonter
 jardin 
starsj7.png
Grand(e) jardinier(e)

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien vendredi 21 avril 2006 à 23:00  
Bonsoir jjelpe,

C'est quoi les Breizh?

A te lire.

BAT Eric.

68 ans, Jardinier depuis + de 49 ans, Maubeuge 59 Nord

""Dans une prochaine vie j'irai vivre en théorie.............car là tout est toujours parfait""


Le savoir n'a de valeur que s'il est partagé.

banniere-orange.png


Remonter
 Ancien membre 

avatar





Imprimer Permalien vendredi 21 avril 2006 à 23:17  
bonjour,
pour ma part, du producteur au consomateur, je possede des chevaux, donc fumier garanti a n utiliser que bien decomposé, autre avantage je n utilise pas de paille mais du lin broyé, ce qui comme amendement a la particularité de retenir l eau
le fumier frais peut servir de rechaud pour des couches afin d hater la culture
quelques pelletées dans un tonneau d eau donnent un amendement liquide de tres bonne qualité
bonnes cultures
Remonter
 Ancien membre 

avatar





Imprimer Permalien mardi 30 mai 2006 à 13:42  
bonjour,
il y a plein de chevaux dans la région, j'aimerais bien récupérer un peu de fumier, mais comme vous dites qu'il faut laisser deux ans au fumier de vache...
il n'est pas possible de l'utiliser frais ? ai-je bien lu, on peut le mettre frais dans l'eau d'arrosage ?
petit rappel : je fais pousser des tomates sur mon balcon, sachant que celui-ci donne sur ma chambre... si c'est trop costaud au niveau odeurs, autant dire que je ne peux pas m'en servir...
merci, à bientôt !
Remonter
 jjelpe 
starsj7.png
Grand(e) jardinier(e)

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien mardi 30 mai 2006 à 19:58  
Bonsoir curieux JARDIN.
Breizh signifie Bretagne en Breton. On dit improprement les Breizh pour désigner les Bretons. On devrait dire "eur Breton, Bretoned, ar Breton, ar Vretoned", "un Breton, des Bretons, le Breton, les Bretons".
Kenavo.

Sol lucet omnibus.

LA TERRE ** FRANCE ** Ile-de-France ** Yvelines ** MontignyLe-Bretonneux ** Plaine de Versailles.


Remonter
 jjelpe 
starsj7.png
Grand(e) jardinier(e)

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien mardi 30 mai 2006 à 20:01  
J'oubliais did ; forcément, elle s'est cachée derrière des tomates sur son balcon. Alors oui, pour le balcon, il vaut mieux utiliser de l'or brun qui est un excellent fertilisant en petites quantités.
Kenavo.

Sol lucet omnibus.

LA TERRE ** FRANCE ** Ile-de-France ** Yvelines ** MontignyLe-Bretonneux ** Plaine de Versailles.


Remonter
 Ancien membre 

avatar





Imprimer Permalien mercredi 31 mai 2006 à 00:24  
Chez nous on utilise le fumier... de lapin.
Mon père élève des lapins c'est pour ça.
Apparemment il n'attend pas. Mais sa terre pourrait-elle en souffrir dans le temps et ce qui expliquerait qu'il ne réussi plus certaine culture?
Remonter
 Ancien membre 

avatar





Imprimer Permalien vendredi 13 octobre 2006 à 12:00  
Comme l'as dit jjelpe, l'incorporation de fumier ou autres engrait acidifie le sol..La conséquence de cette acidification est que le CAH (complexe argilo humique) est déstabilisé...
Il ne retient plus aussi bien les éléments nutritif essentiel aux plantes, l'argile se "déflocule", elle se lessive (elle part en profondeur) et donc appauvri le sol sur un horizon plus ou moins grand...
Puis s'accumule dans un horizons appelé par les pédologues "Bt", cette horizons peut alors devenir impérméable (donc ne plus laisser percoler l'eau) et donc nous donner un sol beaucoup moins sain que le sol d'origine..;
Et oui un sol doit pouvoir respirer (sol-terre-air) afin de pouvoir etre sain..

Mais je te rassure cela prend plusieurs dizaines d'années avant d'arriver à des résultats catastrophiques...Il faut donc utilisé au maximum des amendement calciques crus de preference (car ils mettent du temps à ce décomposé..ils travaillent sur du long terme!!) ou cuits (action rapide) si l'ont veut un résultat rapide..

"la terre ne nous appartient pas, ce sont nos enfants qui nous la prete..."

Lomig
Remonter
 Ancien membre 

avatar





Imprimer Permalien vendredi 13 octobre 2006 à 12:16  
Oui j'oubliais... smiley sg3ags.gif nooze:
Un tres bonne engrais pour le jardin bio...Il est issu de la bio-dynamie facons Rudolph STEINER (grand philosophe humaniste et tres bon agronome)!
C'est un peu long et compliqué à faire, ca peut paraitre "chamanique" mais toujours est il que ca marche tres bien...
Prenez une corne de vache, bourrez la de bouse de vache bien fraiche.. Enterrez la entre 40-60cm de profondeur dans un sol sain, laissez le tout passer tous l'automne et l'hiver dans le sol. Au printemps deterrez votre corne, votre "bouse" (enfin ce qu'il en reste) et plus ou moins seche et n'as quasiment pas d'odeur nauséabonde (bonne odeur de sous bois..).
Préparez un seau de 10-15 litres d'eau de pluie et un baton, videz le contenu de la corne dans l'eau et dynamisez* le tout pendant un heure...C'est long et fatigant mais patience!!
*Dynamisez: cela consiste à tounez votre baton dans l'eau jusqu'a créer un vortex (un tourbillon) ...Il faut toujours continuez à tourner meme quand le vortex se creer!!!

Apres une heure d'effort laissez votre mélange et votre bras (surtout) de reposer un petite demi heure, filter le tout... diluer de moitié pour mettre au pied de vos arbustes ou plants deja developpé et diluer au dixieme pour des petits plants à mettre en pleine terre...

Voilà on n'y croit ou pas ...
Vous pouvez faire des recherche cela s'appelle le STEINER 501 je crois..Enfin si vous faites des recherches sur Rudolph STEINER vous trouverez beaucoup de choses interressantes sur la biodynamie... smiley sg3agp.gif
Remonter
 jjelpe 
starsj7.png
Grand(e) jardinier(e)

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien vendredi 13 octobre 2006 à 20:52  
Salut lomig,
Il est vrai que le procédé que tu rapportes contient tous les ingrédients d'une alchimie philosophique qui n'oublie pas la restructuration mécanique du corps.
Cependant, lorsque j'étais à Versailles, je connaissais un jardinier qui travaillait dans un abattoir et il nous rapportait de temps en temps de la corne broyée. C'est un engrais organique intéressant car à dispersion d'azote très lente.
Super pour ton post précédent concernant le CAH. Trouves-tu encore facilement du maërl dans ta région ; par ici, on nous dit qu'on va réduire la vente. Pourtant, on l'achetait à presque rien, et il avait l'avantage aussi de réagir longtemps et en fonction des besoins du sol.
Ken ar wech all.
J'espère qu'à l'âge venu tu as choisi smiley sg3bgg29g.gif

Sol lucet omnibus.

LA TERRE ** FRANCE ** Ile-de-France ** Yvelines ** MontignyLe-Bretonneux ** Plaine de Versailles.


Remonter




Remonter

[Jardin bio] et engrais  [21 réponses]





Partenaires: Passion faune et flore | Tendance-carrelage | Petz-passionanimaux |




Les connectés : (0 membre - 127 visiteurs - 4546 visites aujourd’hui) ♦ 16 090 267 visiteurs depuis le 06/09/2002