pix pix
logo webjardiner
 Tendance carrelage
 Passion faune et flore
 Fabricant Leneindre
 Treillages.com
pix pix
pix pix
  S’enregistrer  -  Se connecter Accueil Accueil | forum Forum | Albums photos Albums photos | Liens Web Liens Web | disk Download | Livre d'or Livre d'or  | Wiki Wiki | Contact Contact mercredi 17 juillet 2019    
pix pix
Menu général :
pix
pix   pix
pix pix
pix   pix

Jardin potager
pix
pix   pix
pix pix
pix   pix

Jardin d'agrément
pix
pix   pix
pix pix
pix   pix

La flore sauvage
pix
pix   pix
pix pix
pix   pix

Photos aléatoires
pix
pix   pix
pix
DSCF3095 webce matin 0308
Afficher l'album
j'ai son nom au bout de la langue !!! une isope ???
Afficher l'album
DSC05376bas
Afficher l'album
Tous les albums
pix
pix   pix

Livre d'or :
pix
pix   pix
pix
Les 2 derniers messages

Posté par Hemp img Super site. Je me mets justement au jardinage et les infos sont très détaillées. L'aide sur le forum est top aussi.
Posté par Sophie img Super site qui est pour nous une référence, merci ! smiley ss219s.png

pix
pix   pix

Les nouvelles du forum
pix
pix   pix
pix

Inscription
Désinscription

pix
pix   pix

pix pix
Forum : Masquer l’entête  
Accès rapide :

 

Effectuer une Recherche avancée OU



Expérimentation: haricot 4 à 4 en voie de disparition  [4 réponses] 




 Auteur    Réponse  
Bernard7895
starsj3.png
Novice en jardinage

avatar
Hors ligne

Nombre de posts 129 (0.09/Jour)
Inscrit(e) le 13 juin 2015

Imprimer Permalien mercredi 5 septembre 2018 à 17:34  

Il s'agit d'un haricot "à écosser", à rames, autrefois commun dans les jardins de Franche Comté. On l'appellait "quatre à quatre". Il aurait disparu depuis plusieurs décennies, et, à notre connaissance, cette espèce n'aurait pas fait l'objet d'un effort de sauvegarde de la part d'entités telles que la "Ferme de Sainte Marthe", dont l'objectif est la préservation des légumes anciens.

Il m'a été proposé de l'essayer dans mon jardin situé dans le Val d'Oise ; des semences m'ont été envoyées.

J'ai installé 60 "godets" sous 60 rames de bambou de 2,1m de haut, avec 4 graines par emplacement, soit 240 graines au total. Cette culture occupait 3 planches dans mon jardin. Les plants ont levé en 4-5 jours...

... alors que, dans le même temps, les autres espèces de haricots à rames que j'ai semées cette année sur d'autres planches (mangetout "phénomène" de chez Villemorin), ont, contrairement aux années précédentes, refusé de sortir de terre, en dépit de trois tentatives successives en des emplacements différents, en dépit, pour, la troisième tentative, de 48 heures de trempage des graines avant semis... plusieurs voisins m'ont fait part d'échecs similaires dans leurs jardins, avec d'autres espèces ...

Mes "quatre à quatre" ont donc poussé vite et sans guère de soin, car je me suis absenté 6 semaines cet été ; seuls quelques arrosages ont été assurés par mes voisins. A mon retour, le 30 août, deux des trois planches foisonnaient de gousses sèches, jaunes et friables. La troisième planche ayant été semée plus tardivement, n'arborait que des gousses vertes. Les gousses sèches, une fois écossées, m'ont donné exactement 1020 grammes de haricots secs, soit pour 40 pieds (soit pour 160 graines).

Sitôt écossés, j'ai expérimenté la cuisson des haricots (fallait-il les considérer frais ou bien demi-secs ?), sans les faire tremper. Cuisson à l'eau très douce (eau de Montcalm, quasiment eau distillée), départ à froid et montée très lente à l'ébullition, ajout d'ail et d'épices mais pas de sel, ce dernier n'étant ajouté qu'en fin de cuisson. Goûtage toutes les dix minutes. Après 20 minutes l'on a l'impression de croquer des grains de blé crus : même goût et même texture. Après 45 minutes, ce n'est pas encore assez cuit. Il faut à peu près une heure de cuisson. Cette espèce tient bien à la cuisson et, au final, le produit obtenu est fort bon à déguster.

Voilà donc pour le bilan - provisoire - de cette expérimentation culturale.


Plusieurs remarques s'imposent :

Les points positifs sont les suivants :

- culture facile, rapide et sans souci, aucune maladie n'est apparue. Une fois cuits, ces haricots sont fort bons

Pour le reste :

- les haricots écossés sont très petits, exactement de la taille des semences qui m'ont été fournies. De ce fait, à partir du même nombre de gousses récoltées, l'on récupère, en poids, 2 ou 3 fois moins qu'avec les espèces classiques.

La curiosité m'a poussé à goûter des haricots en leur forme "mangetout", c'est à dire avec leurs cosses, sur celle de mes trois planches où ils sont encore verts. Ce fut une bonne surprise et, contre toute attente, il n'y avait aucun fil, c'était croquant et goûteux à souhait (cuisson seulement 12 minutes dans peu d'eau bouillante). C'est à se demander si ce n'est pas la meilleure façon de tirer partie de ces haricots "quatre à quatre", car alors la récolte, en quantité, est comparable à ce qu'on obtient avec les espèces courantes, alors qu'en version haricots secs, c'est 2 à 3 fois moins et le reste (c'est à dire les cosses, soit la plus grosse part) est perdu.

Quoi qu'il en soit, l'on peut se demander pourquoi ces haricots "quatre à quatre" n'ont pas été sélectionnés par le "Ferme de Sainte Marthe" pour en refaire la diffusion. Il se pourrait que ce soit à cause de la faiblesse du rendement en haricots secs. Mais alors il suffirait peut-être de les requalifier en "haricots mangetout" pour les rendre attractifs...

Si des personnes sont intéressées, je puis envoyer des graines pour des essais dans vos jardins, ce qui contribuerait ainsi à sauvegarder l'espèce.

Édité 1 fois - Dernière édition: 05/09/2018 à 17:49 Par Bernard7895.


vsPNJ.th.jpg




Pub Webjardiner






ΩPhil 02
Modérateur
starsr8.png
Maître jardinier(e)

avatar
Hors ligne

Nombre de posts 1805 (0.54/Jour)
Inscrit(e) le 29 avril 2010

Imprimer Permalien vendredi 7 septembre 2018 à 08:46  

Voilà un rapport d'expérience comme on aimerait en lire plus souvent, on voit que tu prends ton "métier" très au sérieux. smiley sg3agbjg3ag.gif

Pour prendre la défense de la ferme de sainte Marthe, je suppose qu'ils sont obligé de limiter leur nombre de variétés... On ne peut pas tout faire...
Il est possible aussi que cette variété existe mais avec un nom différent, ça s'est déjà vu...


Phil

http://mcct.fr/




Ωpathinini
Modérateur
starsr11.png
Jardinier(e) professionnel(le)

avatar
Hors ligne

Nombre de posts 3799 (1.3/Jour)
Inscrit(e) le 27 juillet 2011

Imprimer Permalien vendredi 7 septembre 2018 à 14:35  

Bonjour Bernard
Merci pour ton expérimentation et tes remontées.
J'ai ainsi appris grâce à toi,qu'ils pouvaient se consommer en mangetout,je les ai toujours cultivés pour consommation en grains.
J'ai également vu que tu t'es renseigné sur l'origine de cette variété,moi je n'avais rien trouvé hormis de la semence transmise par ma grand-mère,qui était en Bresse Bourguignonne et que je perpétue depuis les années 75-80.
Si cette variété te plait,prends-en soin pour ne pas la perdre définitivement.

Amitiés

Pascal


CE N'EST PAS CE QUE TU RÉCOLTES, MAIS CE QUE TU SÈMES QUI DIT QUEL GENRE DE VIE TU AS VÉCUE

pingouin058.gif gif-humour-qGXuZsuZaq.gif




Bernard7895
starsj3.png
Novice en jardinage

avatar
Hors ligne

Nombre de posts 129 (0.09/Jour)
Inscrit(e) le 13 juin 2015

Imprimer Permalien dimanche 16 septembre 2018 à 14:55  


Citation de pathinini :

Bonjour Bernard
......
J'ai également vu que tu t'es renseigné sur l'origine de cette variété,moi je n'avais rien trouvé hormis de la semence transmise par ma grand-mère,qui était en Bresse Bourguignonne et que je perpétue depuis les années 75-80.
......

Pascal


Pour l'origine de ces haricots, j'avoue n'avoir que répété ce que j'avais cru entendre ou lire, de toi sans doute ; il se pourrait donc que cette info ne soit pas valable.

Une question, dont la réponse pourrait peut-être permettre de faire une recherche : d'où vient l'appellation "quatre à quatre" ?

Pour ce qui est de la possibilité que l'espèce ait été préservée sous un autre nom, je vois, sur le catalogue papier de "La Ferme de Saint Marthe", quelque chose qui pourrait ressembler :

"HARICOT A RAMES BLANC DE JUILLET MANGETOUT réf 1660A"

et voici le commentaire du catalogue :

"Variété ancienne de haricots à rames très productive. Gousses de 13 à 15 cm de longueur vert foncé et fines contenant des grains blancs. A consommer jeunes en pousses ou en grains frais demi-secs ou secs. Hauteur environ 2m50..."

Je relève qu'il s'agit également d'un haricot qui se peut consommer en "mangetout" aussi bien qu'en grains. La longueur de 13 à 15cm correspond tout à fait à ce que j'ai obtenu, et la couleur est bien vert foncé...

Par contre, les grains sont ils "blancs' ?

Les haricots à écosser ne sont ils pas tous "blancs" ?

Si l'on se réfère aux photos du catalogue de la "Ferme de Saint Marthe", les fèves de cette espèce paraissent plus blancs que d'autres... mais chacun sait qu'il suffit de modifier la balance des blancs d'une photo, ou au contraire de ne pas la modifier lorsqu'il le faudrait si l'éclairage n'était pas adéquat, pour changer l'impression visuelle. Mes haricots, ceux que j'ai récoltés tout autant que ceux de la semence d'origine, examinés visuellement, sont du même blanc que la mojette de vendée du commerce (mais à peu près deux fois mois gros et deux fois moins longs).

Quoi qu'il en soit, ces haricots "4 à 4" sont une réussite par leur culture sans souci, leur récolte s'étalant sur la durée, leur goût exquis lorsqu'on les consomme en "mangetout", très bons également en haricots blancs même si, sous cette forme, la quantité récoltée laisse à désirer (parce que les grains sont petits)

Merci Pascal de me les avoir fait connaître. Je ne vais certainement pas les laisser disparaître.

Amicalement,

Bernard


vsPNJ.th.jpg




Ωpathinini
Modérateur
starsr11.png
Jardinier(e) professionnel(le)

avatar
Hors ligne

Nombre de posts 3799 (1.3/Jour)
Inscrit(e) le 27 juillet 2011

Imprimer Permalien dimanche 16 septembre 2018 à 17:11  

Je crois me rappeler qu'ils étaient appelés Quatre à quatre car la tige sur laquelle poussent les gousses sont au nombre de 4.
Je me rappelle également avoir vu des paquets de haricots où il était écrit: variété à rame quatre à quatre.
Mais je sais enfin qu'on ne les a jamais consommé en vert,ce n'était pas indiqué sur les paquets.

Pascal


CE N'EST PAS CE QUE TU RÉCOLTES, MAIS CE QUE TU SÈMES QUI DIT QUEL GENRE DE VIE TU AS VÉCUE

pingouin058.gif gif-humour-qGXuZsuZaq.gif





Expérimentation: haricot 4 à 4 en voie de disparition  [4 réponses] 






pix   pix


pix pix
Webjardiner.com - Forum sur le jardinage amateur.
pix pix
Mes partenaires: Passion faune et flore | Tendance-carrelage | Abri de jardin | Lienendur |
| Au petit potager |Petz-passionanimaux | Mr et Mme ont un fils | Vitrier a Saint-Michel-sur-Orge