Webjardiner

Astuces jardinage

mercredi 29 janvier 2020 

 Tendance carrelage
 Passion faune et flore       
 Fabricant Leneindre
 Treillages.com


 
Menu général :
Jardin potager
Jardin d'agrément
La flore sauvage
Linkxchange :
Photos aléatoires
Livre d'or :
Les nouvelles du forum

Inscription
Désinscription

Forum : Masquer l’entête

Accès rapide :

 

Effectuer une Recherche avancée OU


[plantes et nocivité]  [11 réponses]





                         Auteur                      |                                                                                  réponse
ΩPhil 02
Modérateur
starsr8.png
Maître jardinier(e)

avatar

Hors ligne

Nbs de posts: 1876 (0.53/Jour)
Inscrit(e) le: 29 avril 2010

Imprimer Permalien jeudi 19 avril 2018 à 18:52  
Bonjour Fredérique

Il n'y a pas lieu de te faire du soucis pour cela. La toxicité du juglone pour les végétaux poussant sous les noyers est un fait établi mais sa toxicité pour l'homme tient plus de la croyance populaire que du fait scientifique.
En réalité, le juglone est toxique pour l'homme mais il faudrait pour ça en absorber une certaine quantité et, sauf si tu t'amuse à manger des feuilles de noyer (c'est pas bon), je ne vois pas de quoi s'inquièter.

Je fais régulièrement du vin de noix, pour cela on fait macérer des jeunes noix dans de l'alcool. Les noix contiennent du juglone qui est bien soluble dans l'alcool (dans l'eau aussi mais moins bien...). Je n'ai jamais remarqué d'effets négatifs après avoir bu du vin de noix. Si on force la dose, on risque, au pire... une bonne gueule de bois smiley sg3agd.gif smiley sg23gbeerg23g.gif

Réponse ci-dessus postée le jeudi 19 avril 2018 : 07:51



5-Hydroxy-1,4 naphthoquinone. C'est le nom "chimiste" du juglone, de formule C10H6O3. Notez le quelque part, je ne répèterai pas.
Il est soluble dans l'alcool, le chloroforme, le dimethylsulfoxide, l'éther ou une solution alcaline (eau + base).
Il n'est que légèrement soluble dans l'eau pure et froide (solubilité plus élevée dans l'eau chaude)
Son utilisation remonte à la nuit des temps, tout le monde connait le "brou de noix" pour teinter le bois. On l'utilisait aussi pour teinter les tissus. Pline l'Ancien en parlait déjà.
Aujourd'hui on l'utilise encore comme colorant textile, alimentaire (hé oui...) et cosmétique. L'autobronzant la teinture capillaire (pour cacher la misère), il aurait même un effet antioxydant en dermato. On l'utilise aussi dans l'industrie chimique mais là... ça dépasse mes faibles compétences.
Un petit détail en passant, sa formule chimique est très proche de celle du henné (!!!)

Le 5 hydroxy-1,4 naphthoquinone à 99% est disponible chez fisher scientific à 31.90¤ le gramme ou 111.00¤ les 5 grammes (ça fait cher le kg), frais de port en sus.
Attention!! ce produit est sensible à la lumière

Des questions ?????
Édité 1 fois - Dernière édition: 23/04/2018 à 09:03 Par Phil 02.

Remonter




Remonter

[plantes et nocivité]  [11 réponses]





Partenaires: Passion faune et flore | Tendance-carrelage | Abri de jardin | Lienendur | Au petit potager | Petz-passionanimaux |




Les connectés : (0 membre - 79 visiteurs - 1022 visites aujourd’hui) ♦ 9 443 863 visiteurs depuis le 06/09/2002