Webjardiner

Astuces jardinage

jeudi 20 juin 2024 

 Cloturedeco, fabricant de clôtures
 Plantes plaisir passions
 mediaseine.fr
 Avenir Maisons Bois 
Menu général :
QR code :
QR_code

Code pour le forum en cours :


Code HTML en cours :
 Module QR Code © 2024 
Jardin potager
Jardin d'agrément
La flore sauvage
Linkxchange :
Citations :
 L'originalité d'un auteur dépend moins de son style que de sa manière de penser.

Anton Tchekhov

Photos aléatoires
Livre d'or :
Les nouvelles du forum

Inscription
Désinscription

Forum : Masquer l’entête

Accès rapide :

 

Effectuer une Recherche avancée OU


[Résolu] [Serre] tutoriel: construction serre économique treillis - bois  [30 réponses]





                      Auteur                      |                                                                                  réponse
 mijard 
starsj1.png
Graine de jardinier(e)

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien samedi 25 novembre 2017 à 18:13  
Bonsoir,
Question solidité, je peux vous assurer que une fois cintré et arrimé, le treillis est à l'épreuve de tous les vents (j'habite sur un plateau assez venté à 800m d'altitude). Avec des ronds à béton j'ai coudé des consoles en équerres et installé des plateaux en bois sur lesquelles je pose mes semis, sachets, petits outils.... (j'augmente ma surface et mes semis sont à hauteur de vue et de travail- sans soucis de rigidité - voir sur une des photos du tuto). J'ai également tendu de part et d'autre de l'allée centrale des fils d’étendage qui me permettent, en cas de pluie, de faire sécher du linge à la hauteur des ventelles (enfin.... c'est plutôt pour mon épouse).
Pour le transport, je n'ai pas trop de solution, peut être une remorque (compter environ 2ml de largeur de treillis une fois cintré et prévoir des sangles pour le maintenir. Il y a aussi des magasins de bricolage qui proposent des locations !!!!!Moi, on m'a prêté un camion plateau avec ridelles latérales que l'on trouve également en location.
Question budget, il y dans ma région des revendeurs de matériaux récupérés à des prix très faibles, par contre les produits proposés le sont suivant les arrivages. Il existe aussi différents types de treillis avec fil moins gros et maille plus serrée. A voir.
La bâche de 200microns n'a pas après 2 ans de signes particuliers de faiblesse. Plus tard, lors de son changement, je me poserai certainement la question (rapport qualité/prix/pérennité) de mettre en place des plaques de PVC alvéolés Altuglass, qui seront plus faciles à poser (vissage sur les traverses bois), plus résistantes, plus isolantes... mais certainement plus chers (2 à 4 fois le prix du Plastique). Rendez vous dans xxx années.
Bonne réflexion et bonne soirée


Remonter
 Felin 


avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien samedi 25 novembre 2017 à 22:19  
Merci. Je vais réfléchir à tout ça. Je pensais commencer la construction en janvier. Je vous tiendrais au courant.
Si j'utilise votre tuto, je demanderais sûrement encore des conseils.


Remonter
 vinzovitch 


avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien jeudi 30 avril 2020 à 15:36  
Salut,
Quel travail magnifique!

Cette serre est vraiment bien conçu, je crois que c'est la meilleure que j'ai vu en DIY, je viens d'en fabriquer une petite en bois et c'est déja un gros travail...

Si je souhaite en fabriquer une plus grande à l'avenir je pense partir sur le même type de conception, mais je pense utiliser du fer à béton de 12mm en lieux et place du treillis, sa me semble plus facile de manutention et très solide également, les chevron transversaux pourront servir à venir rajouter un film de doublage à l'intérieur avec des tasseaux, histoire de gagner quelques degrés en hiver.

Que penses tu du remplacement des treillis par des fer à béton? je suis à 1000m d'altitude avec de la neige alors il me faut quelque chose de solide.

Au plaisir,


Remonter
 mijard 
starsj1.png
Graine de jardinier(e)

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien vendredi 1er mai 2020 à 18:50  
Bonjour,
Effectivement, le transport du treillis n'est pas une chose facile, mais enroulé sur lui même à l'aide de sangles, il est possible de les transporter sur une remorque.
Par contre, l'utilisation de fers à souder risque de faire perdre de la stabilité à l'ensemble, car le treillis comprend une multitude de soudures qui assurent le contreventement, l'écartement et une grande stabilité.
De plus les tiges horizontales permettent d’accrocher et suspendre (étagères, barres de maintien des ventelles, petits tuyaux pour l’irrigation de la serre....), je plante mes tomates près du pied du treillis et je n'ai pas besoin de tuteurs puisqu'elles utilisent la structure du treillis pour grimper et sortir par les ventelles (pas possible de fermer certaines ventelles au mois d'Aout et septembre).
De plus cette rigidité m'a permis de tendre 2 fils d’étendage à l'intérieur (très utilisés en période hivernale ou de pluie).
L'idée d'un double voilage me semble une très bonne idée, j'ai hâte d'avoir ton retour d'expérence.


Remonter
 vinzovitch 


avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien vendredi 1er mai 2020 à 20:22  
Merci beaucoup pour votre réponse rapide!

Le treillis de 6m a bien des avantages mais la manipulation tout seul me semble très fastidieuse, même avec des sangles!
Les fer à béton de 12 pourrait avoir une stabilité latérale similaires si la fixation au lambourdes étaient plus solide peut être?
Les colliers de plomberies sont très pratiques mais sont assez fin et pourrais se tordre assez facilement en cas de neige ou gros vent sans la rigidité du treillis ?
Ceci reste des hypothèses mais j'aimerais vraiment me passer de treillis.

Peut être en rajoutant plus de lambourdes transversales et en trouvant des collier acier galva de 1,5 ou 2mm d'épais plus solide cela serait jouable...

As tu expérimenté la neige ?



Réponse ci-dessus postée le vendredi 01 mai 2020 : 19:52



J'ai trouvé des colliers qui pourrait bien convenir à la construction avec fer à bétons, les lambourdes ayant un rôle important pour la stabilité de l'ensemble, il est nécessaire de soigner la jonction entre celles ci et les fer à béton, ce collier me semble économique et très résistant:

Lien ICI


Remonter
 mijard 
starsj1.png
Graine de jardinier(e)

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien samedi 2 mai 2020 à 10:30  
Bonjour,
Je pense que ça doit faire aussi avec les gros fer à béton, mais avec quelques précautions :
1° Bien penser à installer une plaque en bout, dans la terre pour ne pas qu'avec le temps, ils s'enfoncent petit à petit.
2) Prévoir de les relier si possible avec d'autres fers à bétons de 8 soudés perpendiculairement (ce qui récréera une sorte de treillis à grosse maille) . En prévoir autant que de lambourdes bois car ils faut les souder sur la face extérieure au dessus ou dessous de chaque bois afin de servir de butée car la tension du plastique au niveau des ventelles risque de faire glisser les bois (vers le haut pour la partie supérieure et le bas pour l'autre).
3) je te conseille également de souder, comme le l'ai décris sur le tuto un rond à béton en travers afin d'assurer la stabilité latérale (important)
Pour info, les soudures sur les fers à béton sont faciles à réaliser, c'est même un jeu d'enfant.
4) Les pattes de fixation que tu as trouvé me semblent bien, il faut juste veiller que, une fois vissées, le fer soit bien bloqué.
Pour la neige, je suis à 800m d'altitude et en 5 années d'utilisation je n'ai pas eu de problème, le plastique n'a presque pas vieilli, il est toujours bien tendu et ne s’abîme pas au contact du bois. Le seule réparation de j'ai fait est de re-scotcher un raccord de plastique qui 'etait défait (le raccord à gauche de la porte lié à une erreur lors de la découpe du plastique)


Remonter
 vinzovitch 


avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien samedi 2 mai 2020 à 20:09  
Merci pour les détails,

En effet il faut bien renforcer!

Je pense qu'il est bon de rajouter un fer à béton transversal soudé, mais au lieu d'en rajouter pour chaque lambourde je pensais mettre un point de soudure au niveau du demi collier sur le fer à béton pour éviter justement que les lambourdes bougent, celle ci doivent assurer la stabilité transversale.

je suis bien de t'on avis pour pourtour, je pensais pour faciliter l'installation planter des tubes en acier sur 50cm et venir enfoncer les fer à béton dedans ensuite un point de soudure entre le tue et le fer, le tube étant lui même soudé sur un fer horizontal à terre, sur tout le pourtour pour éviter que le tout ne s'enfonce.

Tout cela est chouette mais je regarde les materiaux et je trouve qu'on se rapproche beaucoup des prix d'une serre de qualité en tube de 35 ou 40mm. rien qu'en cornières, lambourdes et fer à béton, les prix on du pas mal augmenter depuis 2015, il faut bien réfléchir à tout ça...


Remonter
 mijard 
starsj1.png
Graine de jardinier(e)

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien dimanche 3 mai 2020 à 12:21  
Oui l'idée des tubes est intéressante, il faut penser que, par la suite tu souhaiteras peut être déplacer la serre (ne pas trop les enfoncer)
Le profil horizontal aussi te permettra de maintenir un bon écartement il alignera les fers et empêchera l'enfoncement des tubes.
Question coût, je te conseille d'acheter le bois dans une scierie, pour les fers, nous avons chez nous des commerces de récupération de matériaux qui ont pas mal de ferraille à de très bons prix, on n'a pas toujours le choix des sections, mais dans notre cas n'importe quel profil doit pouvoir faire l'affaire.
Un intérêt de cette serre par rapport à une tunnel est le positionnement des ventelles qui évacuent bien la chaleur, récupèrent l'eau de pluie et empêche certains animaux (chats, chiens...)de rentrer dans la serre.
Je pensais à ton idée d'isoler avec une double peau, il y a aussi la possibilité (peut être plus onéreuse mais plus pérenne et isolante) de remplacer le plastique par des plaques d'altuglass isolant double épaisseur vissées sur les traverses en bois!!! A étudier.
Bonne journée (sous la pluie chez nous smiley sg3ags.gif )


Remonter
 vinzovitch 


avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien dimanche 3 mai 2020 à 14:07  
Je n'ai pas le projet de déplacer la serre, c'est pourquoi je n'hésiterais pas à enfoncer les tubes...
Nous n'avons pas la chance d'avoir ce genre de commerce ici en haute savoie, du moins pas à ma connaissance, c'est sur que c'est un vrai+ pour les matériaux! la scierie il faut que j'aille voir sur place se qu'il peuvent proposer tu as raison.

C'est vrai que cette construction prendrait tout sont sens en la voyant comme une serre "deluxe" avec aeration latérale et panneau alvéolés isolants, se qui éviterais de changer la bache tout les 6/7ans et apporterais une isolation appréciable, le tout pour le prix d'un bon tunnel du commerce...
As tu un lien pour les panneaux Altuglass?
Quel sont les avantages par rapport à des panneaux alvéolés de 16mm standard?
As tu une idée de quoi mettre entre les panneaux pour assurer l’étanchéité?

Bonne journée à toi! ici la pluie a cessée, demain retour du beau!


Remonter
 mijard 
starsj1.png
Graine de jardinier(e)

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien dimanche 3 mai 2020 à 21:21  
Désolé, je me suis mal exprimé car je ne connaissais pas le terme exacte du matériaux mais il s'agit bien de panneaux isolants alvéolés auxquels je pensais.
Pour l'installation, il faut traiter la cassure lors du passage du panneau sur les bois en ne découpant que la face intérieure sur 3/4 de la profondeur afin d'assurer la continuité de l'étanchéité avec la face extérieure.
Pour le sens des alvéoles, il me semble que perpendiculaires aux bois serait plus résistant et plus facile à mettre en oeuvre.
Et pour la fixation des vis à bois avec des rondelles équipées d'un joint d'étanchéité (voir un plot de silicone avant le serrage sur le bois).


Remonter




Remonter

[Résolu] [Serre] tutoriel: construction serre économique treillis - bois  [30 réponses]





Partenaires: Passion faune et flore | Tendance-carrelage | Petz-passionanimaux |




Les connectés : (0 membre - 164 visiteurs - 4103 visites aujourd’hui) ♦ 16 089 824 visiteurs depuis le 06/09/2002