Webjardiner

Astuces jardinage

jeudi 20 juin 2024 

 Cloturedeco, fabricant de clôtures
 Plantes plaisir passions
 mediaseine.fr
 Avenir Maisons Bois 
Menu général :
QR code :
QR_code

Code pour le forum en cours :


Code HTML en cours :
 Module QR Code © 2024 
Jardin potager
Jardin d'agrément
La flore sauvage
Linkxchange :
Citations :
Ce qui me fait le plus peur ? Les petits enfants.

Alfred Hitchcock

Photos aléatoires
Livre d'or :
Les nouvelles du forum

Inscription
Désinscription

Forum : Masquer l’entête

Accès rapide :

 

Effectuer une Recherche avancée OU


[Bois Raméal Fragmenté] BRF  [113 réponses]





                      Auteur                      |                                                                                  réponse
Ancien membre

avatar





Imprimer Permalien mardi 19 décembre 2006 à 18:44  
Je me mets à la culture en buttes (7 buttes de 1,20m x 6/7 m)avec paillage permanent cette année. Sur deux de mes buttes, je vais essayer le Bois Raméal Fragmenté. Comme je ne dispose pas d'assez de branches à broyer, je fais un arrangement avec une élagueur de mon voisinage. La première année, il paraît qu'il peut y avoir faim d'azote; j'ajouterai donc des fientes de mes poules. Sur les autres buttes, les matériaux sont très variés: fumier, algues déssalées (j'habite près de l'Océan), fougères, roseaux broyés, feuilles mortes de chêne ramassées à la tondeuse, compost de déchetterie...
L'hiver est à peine là que j'attends déjà le printemps avec impatience!
Oncle Fritz

Edité Lundi 10 mars 2008 :10:50 par iledebeaute
Remonter
 Ancien membre 

avatar





Imprimer Permalien jeudi 28 décembre 2006 à 20:06  
C'est vrai que les posts sont parfois très techniques. Quand je ne comprends pas, je survole: peut-être cela prendra-t-il du sens plus tard. Par contre, la mise en oeuvre est simple: épandre du BRF voir venir. En se donnant du temps, ne pas juger sur la première année. Ca vaut le coup d'essayer sur quelques mètres carrés...
Question qui me titille: qu'est-ce que ça veut dire "lol"?
Oncle Fritz
Remonter
 seb 
starsj6.png
Habitué(e) du jardin

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien jeudi 24 mai 2007 à 09:11  
On sait que le BRF créé une faim en azote les premiers mois de mise en oeuvre, cela correspond au "stockage" de cet élément dans le BRF par l'intermédiaire des champignons qui s'y développent.
Les apports de corne broyée et de sang desséché (pour compenser), n'y ont rien changé... smiley sg3agrolleyesg3ag.gif
Je vous tiendrai au courant de l'évolution de cette parcelle. J'ai appris qu'il valait mieux épandre le BRF à l'automne afin d'éviter cet inconvénient (le stockage de l'azote se faisant alors en hiver). C'est en faisant des bêtises qu'on apprend, non ? smiley sg3bgg29g.gif

Edité Jeudi 24 mai 2007 :09:23 par Seb
Édité 1 fois - Dernière édition: 15/04/2015 à 16:58 Par roling.

"Juillet sans orage Famine au village."

Seb
Remonter
 jicé 
starsj5.png
Jardinier(e) connaisseur

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien jeudi 24 mai 2007 à 10:13  
Expérience intéressante.

N'ayant plus de place disponible, j'attendrai le bilan des expériences, l'hiver prochain.

A bientôt.

Jean-Claude.
Venez donc faire un tour sur mon site:
jcboscher.jimdo.com

Remonter
 Ancien membre 

avatar





Imprimer Permalien jeudi 24 mai 2007 à 19:42  
Je ne peux pas comparer avec ou sans BRF:j'ai du BRF partout! Cependant, je ne note pas une faim d'azote vraiment handicapante. Je fais un apport purin d'azote/consoude tous les quinze jours. J'ai mis le BRF à l'automne. Il semblerait que le "plus" soit plus évident à partir de la 2ème année.
smiley sg3agg29g.gif
Oncle Fritz
Remonter
 seb 
starsj6.png
Habitué(e) du jardin

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien jeudi 24 mai 2007 à 19:57  
Tu as mis ton BRF à l'automne et le gros de la séquestration d'azote c'est fait pendant l'hiver, ce qui n'est pas mon cas puisque le BRF a été épandu en février...
As-tu incorporé ton BRF aux premiers cm de terre ?

"Juillet sans orage Famine au village."

Seb
Remonter
 pasdepseudo 
starsj9.png
Jardinier(e) expert(e)

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien jeudi 24 mai 2007 à 20:26  
Si j'ai bien compris,l'utilisation du BRF il faut l'incorporer,et non s'en servir de multch pour pailler aux pieds les légumes.
En est-il de mème pour la tonte de gazon???.
Que se passe t-il si j'emploie l'un ou l'autre comme paillage aux pieds pour éviter l'évaporation et garder ainsi l'humidité.
Bonne soirée et A+ smiley sg23gbeerg23g.gif

Au plus tu pédales moins vite et moins tu avances plus fort
max.jpg
de Marseille
Remonter
 seb 
starsj6.png
Habitué(e) du jardin

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien jeudi 24 mai 2007 à 20:51  
Pour le BRF, on épand du broyat frais qu'on incorpore aux premiers cm du sol (résumé très très rapide). Tu peux très bien utiliser le BRF ou l'herbe de tonte en surface comme paillage, mais ça n'a absolument pas les mêmes effets sur le sol. J'ai pas bien le temps de développer ce soir... si j'y pense, j'en dirais plus demain smiley sg3agbjg3ag.gif

"Juillet sans orage Famine au village."

Seb
Remonter
 aubepine 
starsj5.png
Jardinier(e) connaisseur

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien vendredi 25 mai 2007 à 05:41  
bonjour si j'ai bien compris le b f r est bois rameaux fragmenté.celà ne donne t'il pas trop d'acidité au sol!aubepine

le monde appartient aux gens qui se lèvent tôt aubepine brabant flament +-10 km bruxelles belgique
Remonter
+ mum 
starsj8.png
Maître jardinier(e)

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien vendredi 25 mai 2007 à 07:25  
bonjour

aubépine , si tu ne mets pas de taille de pins , sapins et autres tu n'as pas de problème d'acidité !

France Aquitaine Pau Billère Béarn
aux pieds des Pyrénées







Remonter
 seb 
starsj6.png
Habitué(e) du jardin

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien vendredi 25 mai 2007 à 08:03  
Comme j'aurai bien du mal à vous expliquer les principes du BRF sans m'emmeller les pinceaux, faire des erreurs ou des omitions, je vous copie une partie du document "Potentiels et techniques de redressement et d’entretien de la fertilité des sols par les Bois Raméaux Fragmentés (BRF)" de David SANCHEZ disponible à cette adresse : http://www.lesjardinsdebrf.com/

Bonne lecture smiley sg3agbjg3ag.gif


Le principe fondamental

La lignine contenue dans les BRF, à l’instar de celle présente dans les sols forestiers, est la nourriture de base permettant à toutes les chaînes trophiques (alimentaires) de s’établir et de réguler tous les mécanismes de cyclage des nutriments et de l'eau.
Les BRF, incorporés au sol, sont très rapidement investis principalement par des champignons basidiomycètes qui tissent très rapidement leurs hyphes (filaments blancs) dans le sol. Ces
champignons, présents dans toutes les forêts du monde, sont pratiquement les seuls organismes à avoir les capacités de décomposer la lignine par la sécrétion d'enzymes appropriés.
Les filaments blancs qu'ils développent servent de nourriture à quantité d'autres micro-organismes et permettent l'installation d'une grande biodiversité.
Toutes les chaînes trophiques conjuguent leurs actions pour la formation d’agrégats composés des fractions humiques et fulviques.
Les BRF incorporés au sol apportent des nutriments et l'énergie nécessaire aux multiples formes de vie qui le régulent. Les plantes, se développant alors dans un milieu équilibré et vivant, activent les processus biologiques nécessaires à la mise en disposition des nutriments qui leur sont nécessaires [...].
L’incorporation de BRF rétablit des cycles forestiers dans un sol agricole [...], caractéristiques favorables à l’installation d’une agriculture durable.

La technique d’application
Sur sol préalablement labouré, il faut incorporer 200 m3 de BRF frais dans les 10 premiers centimètres du sol (les basidiomycètes sont aérobies).[...]


Les résultats que l’on a observé partout dans le monde :

• Le couleur du sol devient plus sombre (brunissement)
• La cohésion des particules du sol devient meilleure (structure grumeleuse), réduisant les risques de lessivage.
• La capacité de rétention en eau du sol augmente (souvent doublée) limitant les besoins d’arrosage [...]
• Les rendements augmentent dès la première culture mais sont maximums la deuxième année pour revenir enfin au niveau de départ après 5 années (ce qui impose un apport régulier de BRF pour maintenir un niveau de production intéressant)
• La qualité des récoltes augmente : meilleur taux de matière sèche
• Une stabilisation du rapport C/N entre 20 et 40.
• Une correction du pH du sol vers la neutralité Ta réponse est là Aubépine smiley sg3bgg29g.gif
• Diminution des maladies et parasites sur les cultures
• Meilleure résistance des plantes au froid et à la sécheresse
• Modification importante de le flore adventice et de son agressivité.
• Biodiversité en augmentation = vie du sol intense (pas visible à l’oeil nu mais parfaitement mesurable)
• Meilleure capacité à la chélation du fer réduisant les possibilités d’intoxication du sol par le fer ainsi que les blocages d’autres minéraux.


Ce qu'il ne faut pas faire :

➚ incorporer trop profondément. La décomposition des fragments de bois raméal est effectuée par des organismes aérobies. Si les BRF se retrouvent trop en profondeur, les êtres vivants décomposeurs n'y ont pas accès car ils n'y trouvent pas l'air qui leur est nécessaire
➚ Incorporer dans une terre détrempée. Les basidiomycètes ne peuvent se développer et les conditions sont plutôt anaérobies.
➚ Incorporer dans une terre desséchée. Les organismes décomposeurs ont besoin d'eau.



J'espère que vous aurez trouvé de l'intérêt à la lecture smiley sg3agcomprends_pog3ag.gif

Edité Vendredi 25 mai 2007 :08:04 par Seb

"Juillet sans orage Famine au village."

Seb
Remonter




Remonter

[Bois Raméal Fragmenté] BRF  [113 réponses]





Partenaires: Passion faune et flore | Tendance-carrelage | Petz-passionanimaux |




Les connectés : (0 membre - 127 visiteurs - 4566 visites aujourd’hui) ♦ 16 090 287 visiteurs depuis le 06/09/2002