pix pix
logo webjardiner
 Tendance carrelage
 Passion faune et flore
 Fabricant Leneindre
 Treillages.com
pix pix
pix pix
  S’enregistrer  -  Se connecter Accueil Accueil | forum Forum | Albums photos Albums photos | Liens Web Liens Web | disk Download | Livre d'or Livre d'or  | Wiki Wiki | Contact Contact vendredi 23 août 2019    
pix pix
Menu général :
pix
pix   pix
pix pix
pix   pix

Jardin potager
pix
pix   pix
pix pix
pix   pix

Jardin d'agrément
pix
pix   pix
pix pix
pix   pix

La flore sauvage
pix
pix   pix
pix pix
pix   pix

Photos aléatoires
pix
pix   pix
pix
le premier poivron
Afficher l'album
PICT0047 web
Afficher l'album
DSCF1936 web2808
Afficher l'album
Tous les albums
pix
pix   pix

Livre d'or :
pix
pix   pix
pix
Les 2 derniers messages

Posté par Franck img Bonjour, je souhaite vous féliciter pour ce site. Les nombreux tutoriels et le forum sont parfait pour les débutants. smiley sg3agg29g.gif
Posté par Hemp img Super site. Je me mets justement au jardinage et les infos sont très détaillées. L'aide sur le forum est top aussi.

pix
pix   pix

Les nouvelles du forum
pix
pix   pix
pix

Inscription
Désinscription

pix
pix   pix

pix pix
Forum : Masquer l’entête  
Accès rapide :

 

Effectuer une Recherche avancée OU



[Carottes] rachitique  [31 réponses] 




 Auteur    Réponse  
bourru
starsj7.png
Grand(e) jardinier(e)

avatar
Hors ligne

Nombre de posts 1178 (0.66/Jour)
Inscrit(e) le 05 octobre 2014

Imprimer Permalien mercredi 25 février 2015 à 08:43  


Citation de ddd :

...on peut même oublier la potasse, toutes les terres de jardin, en contiennent suffisamment pour 4 belles carottes.

Douter de ses propres certitudes?
- C'est un puissant outil pour avancer dans la connaissance...
Systématiquement instiller le discrédit aux analyses des autres?
- C'est une posture névrotique.
Au delà de ta connaissance avérée du business des graines et semences,
serais tu, de surcroit, un expert pédologue?


Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Mon Blog Des fiches sérieuses sur les fruitiers, des coups de gueules polémiques, et quelques poèmes farfelus.




jarfil
starsj1.png
Graine de jardinier(e)

avatar
Hors ligne

Nombre de posts 22 (0.01/Jour)
Inscrit(e) le 04 janvier 2014

Imprimer Permalien mercredi 25 février 2015 à 09:30  


Citation de ddd :

on peut même oublier la potasse, toutes les terres de jardin, en contiennent suffisamment


Bonjour à tous,

Et pourquoi oublier la potasse ?
C'est un minéral fondamental au jardin qui aide les plantes à lutter contre les diverses maladies et c'est un élément important pour la qualité des fruits comme la tomate.

Contrairement au phosphore, le potassium (K) est très mal fixé sur la matière organique.
Il est plus mobile et facilement lessivé par la percolation des eaux de pluies.
De plus, la fourniture de potassium par le sol est très inférieure aux exportations de nos cultures.

S'il ne faut, pour produire un blé ou un maïs, qu'autour de 100 Kg de K2O chez nos amis agriculteurs, il en est tout autrement dans nos potagers !
Les besoins des tomates sont de l'ordre de 250 Kg/Ha, Poivrons : 280 et même plus de 300 pour les aubergines.

A force de pomper ces minéraux dans nos jardins, sans se soucier de la qualité des retours que nous réalisons par nos fertilisations organiques ou minérales, on finit par avoir de maigres récoltes et des plantes de plus en plus malades.

La terre de nos jardins n'est pas un stock de nourriture inépuisable !
Après trop d'années d'insouciance, on finit par ne plus comprendre ce qui se passe au jardin.

Pour info, 3 Kg de compost/m² de compost, c'est autour de 150 Kg de potasse/Ha ... la moitié des besoins des aubergines ...
... et 3 Kg de compost/m², chaque année, il faut les avoir et les épandre !!!

Et puis, calcule-t-on les quantités apportées ? rarement.

à+
Édité 1 fois - Dernière édition: 25/02/2015 à 10:13 Par jarfil.


Il n'a pas inventé la poudre, mais il n'était pas loin quand ça a pété !




ddd
starsj6.png
Habitué(e) du jardin

avatar
Hors ligne

Nombre de posts 776 (0.36/Jour)
Inscrit(e) le 03 octobre 2013

Imprimer Permalien mercredi 25 février 2015 à 10:53  


Citation de bourru :


Citation de ddd :
...on peut même oublier la potasse, toutes les terres de jardin, en contiennent suffisamment pour 4 belles carottes.

Douter de ses propres certitudes?
- C'est un puissant outil pour avancer dans la connaissance...
Systématiquement instiller le discrédit aux analyses des autres?
- C'est une posture névrotique.
Au delà de ta connaissance avérée du business des graines et semences,
serais tu, de surcroit, un expert pédologue?



bonjour mon cher Bourru et les autres.

Ben oui, on ne peut pas être jardinier*** si on n'est pas pédologue. Et comme Monsieur Jourdain, faisait de la prose sans le savoir, les jardiniers lorsqu'ils sèment des carottes font de la pédologie appliquée.

Je te laisse ton jugement sur la posture névrotique, c'est sans doute à la mode, mais c'est totalement hors sujet, du moins en ce qui me concerne, ou alors on n'a pas la même notion du discrédit de la pensée de l'autre.

reste que la carotte qui bouffe de la potasse, ne relève pas de la pédologie, mais de la physiologie végétale et de la chimie des sols pour la carotte et de la phytotechnie pour le jardinier.

La phytotechnie étant comme tout le monde l'a oublié,l 'ensemble des connaissances concernant chaque espèce cultivée (revoilou la carotte), qu'elles dérivent de l'agronomie, de la botanique, de la génétique, de la physiologie, etc., et qui, en principe, en permet la culture.

Isoler un seul élément de l'ensemble, pour en faire une règle unique est donc un truc à se faire casser la figure à tout l'ensemble. Donc je confirme, pour 4 carottes, (nous ne sommes pas chez les pros et leur obligations économiques), on peut oublier la potasse. on peut même oublier le N et le P, l'essentiel étant d'avoir tout simplement une terre de jardin et s'il est argilo limoneuse de posséder un chouia d'huile de coude, histoire de maîtriser le sarclage.

Maintenant pour ceux qui veulent aller plus loin dans cette discutions, ou le mieux est l'ennemi du bien, je dirais simplement que concernant la chimie du sol et du complexe argilo humique, on ne doit jamais parler en quantité disponible, mais en équilibre (proportion) des cations NPK assimilables présents dans la solution, chaque carotte soit quelques cations au bout d'une radicelle.

Pour les scientifiques, ce charabia phytotechnique, s'appelle simplement la loi du tonneau d'engrais ou loi du minimum., bien connue des jardiniers amateurs.

Si le tonneau ne peut être rempli que jusqu'au niveau de la plus petite planche. De même la
croissance des plantes dépend de l'élément essentiel disponible au minimum.
L'addition d'un autre élément essentiel n'accroît pas le rendement.



Le jardin est une école de patience




jarfil
starsj1.png
Graine de jardinier(e)

avatar
Hors ligne

Nombre de posts 22 (0.01/Jour)
Inscrit(e) le 04 janvier 2014

Imprimer Permalien mercredi 25 février 2015 à 16:31  


Citation de ddd :

la loi du tonneau d'engrais ou loi du minimum., bien connue des jardiniers amateurs.


La loi du tonneau doit dater des années 40 et, depuis, bien des progrès ont été réalisés dans une meilleure connaissance de la disponibilité de ces minéraux, de leur fixation sur l'humus et les argiles et de leur lessivage.

De plus, cette loi ne s'applique pas du tout à la nourriture des plantes mais aux minéraux disponibles dans le sol et c'est pourquoi, après avoir mieux précisé les niveaux d'exportations de chaque plante, il est souhaitable d'apporter un complément à la seule fourniture possible du sol.

Le but de ces compléments est d'apporter ce niveau d'exportation, non pas pour augmenter les rendements mais pour simplement nourrir la plante à la hauteur de ses besoins.
Que Jean, qui se pose la question sur ses carottes rachitiques, fasse l'expérience :
smiley sg3agcomprends_pog3ag.gif d'une ligne conduite comme à son habitude
smiley sg3agcomprends_pog3ag.gif et d'une ligne conduite en apportant le niveau des exportations de la carotte "en jardin familiall" ...
... à savoir autour de 80 unités d'azote, 80 de phosphore et 200 de potasse, avec les amendements et fertilisants qu'il souhaite et il verra les différences.
Rien ne vaut les essais à la maison pour se convaincre qu'il y a d'autres manières de conduire son potager que de répéter les mêmes pratiques sans se demander si elles sont les bonnes.

Je n'ai pas parlé de carottes industrielles ... ils sont à 200 unités d'azote, ce qui est bien loin de mes petits 80.

à+
Édité 1 fois - Dernière édition: 25/02/2015 à 16:36 Par jarfil.


Il n'a pas inventé la poudre, mais il n'était pas loin quand ça a pété !




ddd
starsj6.png
Habitué(e) du jardin

avatar
Hors ligne

Nombre de posts 776 (0.36/Jour)
Inscrit(e) le 03 octobre 2013

Imprimer Permalien mercredi 25 février 2015 à 17:25  

re bonjour.

ben moi non plus,et le forumeur encore moins avons parlés de carotte industrielle.

et la loi du minimum ne date pas des années 40, mais comme toutes les lois naturelles de l'origine de la vie. (ça fait un bail)

Reste que c'est une question d'équilibre NPK et que s'il n'y a pas assez de N assimilable par exemple, inutile d'ajouter du K cela ne sert à rien et c'est la même chose pour le P ou le K.

Naturellement l'industrie qui doit produire des carottes, s'inquiète de cet équilibre; C'est ce qu'on appelle l'agriculture raisonnée. (Avant on se contentait de balancer des engrais et va y que je t'envoie le tout à la rivière, mais pas à la carotte.)

Pour le jardin familial argilo limoneux et les légumes racines, je le répète, on oublie l'engrais unitaire et on se contente de bêcher et de sarcler.


Le jardin est une école de patience




jarfil
starsj1.png
Graine de jardinier(e)

avatar
Hors ligne

Nombre de posts 22 (0.01/Jour)
Inscrit(e) le 04 janvier 2014

Imprimer Permalien mercredi 25 février 2015 à 19:39  


Un oubli de ma part quand j'ai écrit "années 40" j'aurai du préciser 1840 ... année de publication par Von Liebig de sa théorie de l'alimentation minérale des plantes.
On est quand même loin des lois naturelles de l'origine de la vie ! si tant est qu'une loi puisse être "naturelle"; je n'en connais pas.

Depuis 1840 donc, il y a bientôt 200 ans, l'agronomie a fait quelques progrès et découvertes qui nous permettent d'oublier le tonneau de la loi des minimum très controversée depuis.

Bref,
smiley sg3agrolleyesg3ag.gif nier la diversité de la composition des sols, la variabilité des fertilités entre un terrain profond et humifère de bord de rivière et un mauvais coteau calcaire érodé ou le sous sol affleure par endroit où tout pousserait en bêchant est très amusant.

Quant aux terres argilo-limoneuses, elles seraient toutes obligatoirement fertiles au point de n'avoir besoin que de bêcher et de sarcler. Je rêve !
Mais qui va croire à ces affirmations sorties on ne sait d’où ! afin d'assoir sa propre certitude de l'inutilité d'une fertilisation de nos légumes. !

smiley sg3agrolleyesg3ag.gif Nier aussi l'utilité d'une fertilisation, organique ou minérale, destinée à compléter les apports du sol jusqu'au niveau des besoins si différents des plantes que l'on cultive est pour le moins curieux de la part d'un jardinier qui se prétend averti en parlant "d'agriculture raisonnée", mouvement qui décline des principes de travail à l'opposé de ce que je viens de lire.

A chacun ses certitudes.
Toutefois "engrais unitaire" ... je n'ai jamais entendu, ni lu, ce terme.

à+


Il n'a pas inventé la poudre, mais il n'était pas loin quand ça a pété !




ddd
starsj6.png
Habitué(e) du jardin

avatar
Hors ligne

Nombre de posts 776 (0.36/Jour)
Inscrit(e) le 03 octobre 2013

Imprimer Permalien mercredi 25 février 2015 à 20:24  


Citation de jarfil :


Un oubli de ma part quand j'ai écrit "années 40" j'aurai du préciser 1840 ... année de publication par Von Liebig de sa théorie de l'alimentation minérale des plantes.
On est quand même loin des lois naturelles de l'origine de la vie ! si tant est qu'une loi puisse être "naturelle"; je n'en connais pas.

Depuis 1840 donc, il y a bientôt 200 ans, l'agronomie a fait quelques progrès et découvertes qui nous permettent d'oublier le tonneau de la loi des minimum très controversée depuis.

Bref,
smiley sg3agrolleyesg3ag.gif nier la diversité de la composition des sols, la variabilité des fertilités entre un terrain profond et humifère de bord de rivière et un mauvais coteau calcaire érodé ou le sous sol affleure par endroit où tout pousserait en bêchant est très amusant.

Quant aux terres argilo-limoneuses, elles seraient toutes obligatoirement fertiles au point de n'avoir besoin que de bêcher et de sarcler. Je rêve !
Mais qui va croire à ces affirmations sorties on ne sait d’où ! afin d'assoir sa propre certitude de l'inutilité d'une fertilisation de nos légumes. !

smiley sg3agrolleyesg3ag.gif Nier aussi l'utilité d'une fertilisation, organique ou minérale, destinée à compléter les apports du sol jusqu'au niveau des besoins si différents des plantes que l'on cultive est pour le moins curieux de la part d'un jardinier qui se prétend averti en parlant "d'agriculture raisonnée", mouvement qui décline des principes de travail à l'opposé de ce que je viens de lire.

A chacun ses certitudes.
Toutefois "engrais unitaire" ... je n'ai jamais entendu, ni lu, ce terme.

à+



bonjour.

Mais ou avez vous vu que j'avais écrit les négations que vous me prêtez?. Si mes mots ont un sens, vos élucubrations n'en ont aucun et dépassent mon entendement.

Et qui puis-je si depuis la nuit des temps, les terres argilos-limoneuses ne laissaient pas ou laissaient mal passer l'eau et étaient sujettes au lessivage et qu'avant de parler, richesse du sol, pénurie ou rachitisme ou NPK ou fumier ou ou ou, il convenait d'abords pour avoir de belles carottes de retourner et de sarcler, afin que l'eau, donc la solution du sol soit libérée et assimilable par les radicelles.

Qui puis-je, si les jardiniers avaient trouvé cela depuis l'antiquité.

Selon Hérodote,

« La terre d’Égypte est noire et friable, car elle est faite du limon et des alluvions apportés d'Éthiopie par le fleuve. Certes, ces gens sont aujourd'hui, de toute l'espèce humaine en Égypte comme ailleurs, ceux qui se donnent le moins de mal pour obtenir leurs récoltes : ils n'ont pas la peine d'ouvrir les sillons à la charrue et de sarcler. Quand le fleuve est venu de lui-même arroser leurs champs et, sa tâche faite, s'est retiré, chacun ensemence sa terre...

bon certes en ces temps anciens j'ignore si le jardinier égyptien connaissait la carotte, mais ce qui est certain c'est que le NPK, il n'avait jamais vu, pourtant il était bien là. smiley sg3aglickg3ag.gif smiley sg3aglickg3ag.gif

et le sarclage et l'eau, il avait compris. smiley sg3bgg29g.gif smiley sg3bgg29g.gif smiley sg3bgg29g.gif
Édité 2 fois - Dernière édition: 25/02/2015 à 20:27 Par ddd.


Le jardin est une école de patience




Ωpathinini
Modérateur
starsr11.png
Jardinier(e) professionnel(le)

avatar
Hors ligne

Nombre de posts 3806 (1.29/Jour)
Inscrit(e) le 27 juillet 2011

Imprimer Permalien mercredi 25 février 2015 à 20:49  

Votre réponse ou votre sujet sont hors propos!!!

Une partie ou la totalité de celui-ci a été supprimé !!!!.

Veuillez vous en tenir à l'intitulé du post !!!.

Merci d'avance. L'équipe Webjardiner.



Bonjour à tous
Merci de rester dans le post initial de Jean.

Pascal


CE N'EST PAS CE QUE TU RÉCOLTES, MAIS CE QUE TU SÈMES QUI DIT QUEL GENRE DE VIE TU AS VÉCUE

pingouin058.gif gif-humour-qGXuZsuZaq.gif




bourru
starsj7.png
Grand(e) jardinier(e)

avatar
Hors ligne

Nombre de posts 1178 (0.66/Jour)
Inscrit(e) le 05 octobre 2014

Imprimer Permalien mercredi 25 février 2015 à 21:09  

En revenir au sujet? Sans doute,
car qui saurait faire reconnaitre à DDD que ses déclarations ont été pour le moins imprudentes?
Il sait si bien noyer le poisson...
Donc, Jean, en résumé, incorpore dans ta terre, avant de semer tes carottes,
quelques pelles de cendres de bois, ce qui lui apportera le K qui lui manque,
n'en déplaise à ceux qui déclarent que tous les sols en sont suffisamment pourvus.


Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Mon Blog Des fiches sérieuses sur les fruitiers, des coups de gueules polémiques, et quelques poèmes farfelus.




jarfil
starsj1.png
Graine de jardinier(e)

avatar
Hors ligne

Nombre de posts 22 (0.01/Jour)
Inscrit(e) le 04 janvier 2014

Imprimer Permalien mercredi 25 février 2015 à 21:25  


Citation de ddd :

Mais ou avez vous vu que j'avais écrit les négations que vous me prêtez ?.


Des négations !!! mais tu en as écrit beaucoup :
Ce bien toi qui nous a lancé cette diatribe (genre littéraire polémique, pour ton info)
<< on peut oublier la potasse. on peut même oublier le N et le P,
l'essentiel étant d'avoir tout simplement une terre de jardin >>
Et si ce n'est pas une négation, totalement gratuite de surcroit, qu'est-ce que c'est ?

Je veux bien discuter techniques et des diverses manières de s'y prendre au jardin,
mais pas du "sexe des anges", en niant les évidences pour tout jardinier averti,
en déterrant Hérodote témoignant des pratiques culturales chez les Égyptiens,
et en venant nous vanter le bon usage de la bêche et la sarclette !

<<Mes élucubrations n'ont aucun sens>> me dis-tu ... merci.
En fait, il ne m'étonne pas que tu n'aies rien compris et c'est bien là le problème.

Je te laisse donc à ta "terre de jardin" argilo-limoneuse.
Relire Hérodote est une activité très divertissante, mais ...
... pour ta prochaine lecture, je te suggère le Soltner, c'est excellent.


Au revoir
Édité 1 fois - Dernière édition: 25/02/2015 à 22:41 Par jarfil.


Il n'a pas inventé la poudre, mais il n'était pas loin quand ça a pété !





[Carottes] rachitique  [31 réponses] 






pix   pix


pix pix
Mention légales Webjardiner.com - Forum sur le jardinage amateur.
pix pix
Mes partenaires: Passion faune et flore | Tendance-carrelage | Abri de jardin | Lienendur |
| Au petit potager |Petz-passionanimaux | Mr et Mme ont un fils | Vitrier a Saint-Michel-sur-Orge