Webjardiner

Astuces jardinage

samedi 25 juin 2022 

 Plantes plaisir passions
 Treillages.com
 mediaseine.fr
 Tendance carrelage
 Design Vegetal       
Menu général :
QR code :
QR_code

Code pour le forum en cours :


Code HTML en cours :
 Module QR Code © 2022  
Jardin potager
Jardin d'agrément
La flore sauvage
Linkxchange :
Photos aléatoires
Livre d'or :
Les nouvelles du forum

Inscription
Désinscription

Forum : Masquer l’entête

Accès rapide :

 

Effectuer une Recherche avancée OU


[Fraisiers] regroupement  [12 réponses]





                         Auteur                      |                                                                                  réponse
papimichou
starsj5.png
Jardinier(e) connaisseur

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien jeudi 22 janvier 2015 à 17:58  
Sujet déplacé le 11/08/2016 à 10:59 Par roling.
Bonjour

J'ai plusieurs endroits ou des fraisiers sont plantés (certains depuis 3 ans.....). Je souhaiterai les regrouper dans mon nouveau jardin.

Je souhaiterai le faire en ce début d'année? Comment préparer mon sol? J'ai du compost mure et du fumier à épandre.

Dois-je prélevé et planter mes pieds au fur et à mesure?

Merci pour vos réponses

papimichou
Édité 1 fois - Dernière édition: 22/01/2015 à 18:05 Par roling.

Panneau haut
Papimichou
Pancarte

Remonter
 ddd 
starsj6.png
Habitué(e) du jardin

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien jeudi 22 janvier 2015 à 18:25  
bonjour papimichou et les autres.

Pour les fraisiers une bonne terre franche de jardin suffit, c'est plutôt rustique un fraisier, l'important est qu'il y ait dans la terre suffisamment de sable et autres composant non argileux, pour faciliter le passage de l'eau.

(généralement cela ne pose pas de problème dans une terre de jardin, régulièrement travaillée.)

Bêcher à la main ou motoculter, maintenant, en incorporant, fumier et compost me semble une bonne solution, si vous avez le fumier et le compost.

Mais si vous avez la possibilité d'attendre un peu, après avoir préparé le sol par retournement, vous faites une culture de printemps, genre, petits pois, oignon, patate.... Et vous regroupez vos fraisiers qu'après la récolte de cette année et la formation des nouveaux stolons, c'est à dire en août septembre, lorsque la terre est chaude et la place bien dégagée et surtout bien nettoyée par la première culture.

(3 ans c'est la pleine récolte pour un pied de fraisier, pourquoi vouloir la fracasser en janvier, si cela peut attendre août?)
Édité 2 fois - Dernière édition: 22/01/2015 à 18:55 Par npk60480. Raison: Retrait de la citation du post précédent inutile

Le jardin est une école de patience
Remonter
 papimichou 
starsj5.png
Jardinier(e) connaisseur

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien jeudi 22 janvier 2015 à 23:29  
Bonjour ddd

Je ne veux pas "massacrer" mes fraisiers c'est simplement que j'ai plus de temps en ce moment qu'en août....... La végétation me semblant au repos je voulais juste joindre l'utile à l'agréable.

Le fait de fumer mon terrain et re piquer mes fraisiers en fin de saison (Août) me plait bien. J'avais couvert le sol d'un plastique noir spéciale fraisier est-ce bien nécessaire? car le sol étant couvert à temps complet ne respire pas comme il se doit. Et au fil du temps les herbes "sauvages sortent au pieds des fraisiers et arrivent des fois à traverser le plastique.

Merci


Panneau haut
Papimichou
Pancarte

Remonter
 vgtx 
starsj1.png
Graine de jardinier(e)

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien vendredi 23 janvier 2015 à 13:57  
Réponse pertinente de la part de roling

Citation de papimichou :
Bonjour

J'ai plusieurs endroits ou des fraisiers sont plantés (certains depuis 3 ans.....). Je souhaiterai les regrouper dans mon nouveau jardin.

Je souhaiterai le faire en ce début d'année? Comment préparer mon sol? J'ai du compost mure et du fumier à épandre.

Dois-je prélevé et planter mes pieds au fur et à mesure?


Je vais t'écrire ce que je ferai ; sous-entendu que t'es pas obligé de faire pareil.

- D'abord tu déterres tous les fraisiers, les vieux, les jeunes... Que je mets sur une table pour travailler au chaud.

- T'en prends un dans tes mains, tu dois voir la partie du haut, c'est vert (même si en cette saison, il ne doit pas y avoir grand-chose).
En bas il Y a des racines, elles doivent être banches.
Entre les deux, tu dois apercevoir une partie marron !

- Tu vas diviser le fraisier avec tes pouces, en l'enserrant de tes deux mains, comme quand tu sépares une orange épluchée pour la diviser en quartiers.
C'est normal si ça parait solide, fais gaffe de ne pas casser la partie marron (du milieu).
Un sécateur peut t'aider, en prêtant attention de l'utiliser toujours sur le fraisier à diviser, de bas en haut (ou le contraire) mais pas de travers !

Le but est d'obtenir plein de petits ensembles longs (vert au -dessus, blanc en dessous et marron au milieu).
Parfois, il n'y a pas beaucoup de racines (blanches) mais c'est pas grave.

- Après, tu prends une jardinière, un bac, une terrine... (ce que tu veux) à condition qu'il y ait des trous au fond, puis tu le remplis de terreau (style terreau plantes vertes prêt à l'emploi)
- Et, tu repiques dedans, tes micros plants de fraisiers, 3/4 enterrés/ 1/4 à l'air libre.
N'aies pas peur de les serrer, c'est juste pour fabriquer des nouvelles racines (blanches) toutes neuves.

- Puis, tu les mets dans un coin de la maison, au chaud comme une plante d'intérieur, tu les arroses souvent sans pour autant les noyer, jusqu'à la plantation mi-mars/ début avril.
Tu verras, c'est magique, il y aura plein de racines toutes jeunes, d'un blanc éclatant.
(Si t'as autre chose à faire entre deux opérations, tu enveloppes les micros fraisiers dans un torchon humide et tu les mets au réfrigérateur).


Le sol :
- Tu vas creuser une tranchée, à peine 10 petits cm de profondeur et tu mélanges cette terre avec le même volume de ton compost mûre.
- Tu remets le tout dans la tranchée et bien sûr ; ça fait une butte.
- Tu ajoutes au-dessus de la butte, environ 5 cm d'épaisseur de fumier frais et obligatoirement paillé !
- Et, tu recouvres encore de paille.

Le mieux, c'est de le faire tout de suite, le sol sera impeccable pour recevoir les fraisiers en mars/avril


Le repiquage en pleine terre :
- Tu vides les jardinières où sont les jeunes plants, normalement il y a des nouvelles feuilles ; tu fais gaffe à ne pas casser les jeunes racines fragiles...

- Tu dégages doucement la paille, tu t'aides d'un bâton ou d'un plantoir (conique) pour faire un joli trou et tu repiques tes fraisiers tout neufs 3/4 enterrés/ 1/4 à l'air libre.
- Tu remets la paille autour et tu arroses.

Normalement en été, tu as des fraises.

-Tu pailles à nouveau tous les ans en septembre, ce pour 2 récoltes : tu remettras du compost en automne avant l'année de la troisième récolte et tu recommences l'opération depuis le début, en choisissant un autre endroit pour tes nouveaux fraisiers.

Tu peux patienter une année de plus, mais tu constateras que le c½ur des fraisiers forme un trou et qu'il est moins productif, les fraises seront plus petites.
Édité 1 fois - Dernière édition: 23/01/2015 à 13:59 Par vgtx.


Remonter
 herve 
starsj6.png
Habitué(e) du jardin

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien vendredi 23 janvier 2015 à 15:20  
Sylvain tu es le champion des fraisiers !

Tu as extrement bien expliqué le déroulement du travail, c'est un vrai plaisir a lire.
Ca me donne carrement envie de changer de place les fraisiers, moi qui croyait qu'il fallait attendre les beaux jours.

Merci encore

Hervé
Remonter
 Paprika 
starsj6.png
Habitué(e) du jardin

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien vendredi 23 janvier 2015 à 18:01  
j'ai mis mes nouveaux plants de fraisiers en place à l'automne dans un paillis de broyat de tournesol.....par contre j'espère que les rats musqués n'aiment pas ça: il y en a qui se sont installés dans la mare juste à côté!!! smiley sg3ags.gif

Marie-Christine

l3vhM.jpg
Remonter
 papimichou 
starsj5.png
Jardinier(e) connaisseur

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien vendredi 23 janvier 2015 à 19:46  

Citation de herve :
Sylvain tu es le champion des fraisiers !

Tu as extrement bien expliqué le déroulement du travail, c'est un vrai plaisir a lire.
Ca me donne carrement envie de changer de place les fraisiers, moi qui croyait qu'il fallait attendre les beaux jours.

Merci encore


Tout à fait de ton avis Hervé!!!!!

Panneau haut
Papimichou
Pancarte

Remonter
Ω pathinini 
Modérateur
starsr11.png
Jardinier(e) professionnel(le)

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien vendredi 23 janvier 2015 à 21:03  
Bonjour
Avec les explications de Sylvain,normalement,tu ne dois pas être aux fraises lollol336.gif

Pascal

CE N'EST PAS CE QUE TU RÉCOLTES, MAIS CE QUE TU SÈMES QUI DIT QUEL GENRE DE VIE TU AS VÉCUE

pingouin058.gif gif-humour-qGXuZsuZaq.gif

Remonter
 papimichou 
starsj5.png
Jardinier(e) connaisseur

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien vendredi 23 janvier 2015 à 21:45  
Je vais attendre que la terre dégèle (-3° depuis une semaine sans discontinuité) ensuite je m'attaque à ces fraisiers.

Confidences : J'ai une de mes petites filles ( Lisandre, 5 ans) qui m'a dit : " Papi, j'aime bien venir chez toi en juillet il y a plein de fraises à manger." Ce le soir de Noël!!!!!!

Ce serait une honte que de la décevoir.......n'est-ce pas?

Je vous remercie tous pour vos excellents conseils.

Panneau haut
Papimichou
Pancarte

Remonter
 Christian 
starsj7.png
Grand(e) jardinier(e)

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien dimanche 25 janvier 2015 à 07:49  
Bonjour et merci pour ces précisions !

Christian
En région parisienne

http://www.jardinmed.com
Remonter
 papimichou 
starsj5.png
Jardinier(e) connaisseur

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien jeudi 28 mai 2015 à 22:37  

Citation de vgtx :

Citation de papimichou :
Bonjour

J'ai plusieurs endroits ou des fraisiers sont plantés (certains depuis 3 ans.....). Je souhaiterai les regrouper dans mon nouveau jardin.

Je souhaiterai le faire en ce début d'année? Comment préparer mon sol? J'ai du compost mure et du fumier à épandre.

Dois-je prélevé et planter mes pieds au fur et à mesure?


Je vais t'écrire ce que je ferai ; sous-entendu que t'es pas obligé de faire pareil.

- D'abord tu déterres tous les fraisiers, les vieux, les jeunes... Que je mets sur une table pour travailler au chaud.

- T'en prends un dans tes mains, tu dois voir la partie du haut, c'est vert (même si en cette saison, il ne doit pas y avoir grand-chose).
En bas il Y a des racines, elles doivent être banches.
Entre les deux, tu dois apercevoir une partie marron !

- Tu vas diviser le fraisier avec tes pouces, en l'enserrant de tes deux mains, comme quand tu sépares une orange épluchée pour la diviser en quartiers.
C'est normal si ça parait solide, fais gaffe de ne pas casser la partie marron (du milieu).
Un sécateur peut t'aider, en prêtant attention de l'utiliser toujours sur le fraisier à diviser, de bas en haut (ou le contraire) mais pas de travers !

Le but est d'obtenir plein de petits ensembles longs (vert au -dessus, blanc en dessous et marron au milieu).
Parfois, il n'y a pas beaucoup de racines (blanches) mais c'est pas grave.

- Après, tu prends une jardinière, un bac, une terrine... (ce que tu veux) à condition qu'il y ait des trous au fond, puis tu le remplis de terreau (style terreau plantes vertes prêt à l'emploi)
- Et, tu repiques dedans, tes micros plants de fraisiers, 3/4 enterrés/ 1/4 à l'air libre.
N'aies pas peur de les serrer, c'est juste pour fabriquer des nouvelles racines (blanches) toutes neuves.

- Puis, tu les mets dans un coin de la maison, au chaud comme une plante d'intérieur, tu les arroses souvent sans pour autant les noyer, jusqu'à la plantation mi-mars/ début avril.
Tu verras, c'est magique, il y aura plein de racines toutes jeunes, d'un blanc éclatant.
(Si t'as autre chose à faire entre deux opérations, tu enveloppes les micros fraisiers dans un torchon humide et tu les mets au réfrigérateur).


Le sol :
- Tu vas creuser une tranchée, à peine 10 petits cm de profondeur et tu mélanges cette terre avec le même volume de ton compost mûre.
- Tu remets le tout dans la tranchée et bien sûr ; ça fait une butte.
- Tu ajoutes au-dessus de la butte, environ 5 cm d'épaisseur de fumier frais et obligatoirement paillé !
- Et, tu recouvres encore de paille.

Le mieux, c'est de le faire tout de suite, le sol sera impeccable pour recevoir les fraisiers en mars/avril


Le repiquage en pleine terre :
- Tu vides les jardinières où sont les jeunes plants, normalement il y a des nouvelles feuilles ; tu fais gaffe à ne pas casser les jeunes racines fragiles...

- Tu dégages doucement la paille, tu t'aides d'un bâton ou d'un plantoir (conique) pour faire un joli trou et tu repiques tes fraisiers tout neufs 3/4 enterrés/ 1/4 à l'air libre.
- Tu remets la paille autour et tu arroses.

Normalement en été, tu as des fraises.

-Tu pailles à nouveau tous les ans en septembre, ce pour 2 récoltes : tu remettras du compost en automne avant l'année de la troisième récolte et tu recommences l'opération depuis le début, en choisissant un autre endroit pour tes nouveaux fraisiers.

Tu peux patienter une année de plus, mais tu constateras que le c½ur des fraisiers forme un trou et qu'il est moins productif, les fraises seront plus petites.


Avec du retard , merci pour tes excellentes explications. je me dirais : "Michel, y a plus qu'à".

Panneau haut
Papimichou
Pancarte

Remonter




Remonter

[Fraisiers] regroupement  [12 réponses]





Partenaires: Passion faune et flore | Tendance-carrelage | Abri de jardin | Petz-passionanimaux |




Les connectés : (0 membre - 56 visiteurs - 2682 visites aujourd’hui) ♦ 12 665 264 visiteurs depuis le 06/09/2002