Webjardiner

Astuces jardinage

lundi 26 octobre 2020 

 Fabricant Leneindre
 Treillages.com
 mediaseine.fr
 Tendance carrelage
 Design Vegetal       
Menu général :
QR code :
QR_code

Code pour le forum en cours :


Code HTML en cours :

Module QR Code By Calfou
Repris par JfrPro © 2020 Copyright
Jardin potager
Jardin d'agrément
La flore sauvage
Linkxchange :
Photos aléatoires
Livre d'or :
Les nouvelles du forum

Inscription
Désinscription

Forum : Masquer l’entête

Accès rapide :

 

Effectuer une Recherche avancée OU


[Livres et documentations horticoles]  [6 réponses]

                         Auteur                      |                                                                                  réponse
vgtx
starsj1.png
Graine de jardinier(e)

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien lundi 5 janvier 2015 à 07:41  
Je suis un inconditionnel de la bibliothèque (semi publique/privée) (faut être gentil à l'accueil) du CTIFL à Paris.
Centre d'Informations Techniques Fruit et Légumes.
Je n'hésite pas à y faire un tour quand je suis de passage dans la capitale.
Édité 1 fois - Dernière édition: 05/01/2015 à 09:54 Par roling.


Remonter
 lemontval 
starsj4.png
A les bases du jardinage

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien lundi 5 janvier 2015 à 08:57  
Ben moi à la capitale j'y vais pas !! smiley sg3agarfg3ag.gif


Remonter
 ddd 
starsj6.png
Habitué(e) du jardin

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien lundi 5 janvier 2015 à 11:18  
Bonjour.

Très bon truc, le CTIFL, pour donner des aides et subvention à des filières professionnelles qui n'en ont pas besoin.

Le jardin est une école de patience
Remonter
 bourru 
starsj7.png
Grand(e) jardinier(e)

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien lundi 5 janvier 2015 à 12:24  
CTIFL ? Il donne des subventions?
Je le voyais plutôt comme un organisme tourné vers la normalisation.
Et malheureusement plus sensible aux intérêts des marchands
qu'à ceux des producteurs (les paysans) ou des consommateurs (nous autres, les pauvres cons)
Mais peut-être, je me trompe ?

Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Mon Blog Des fiches sérieuses sur les fruitiers, des coups de gueules polémiques, et quelques poèmes farfelus.
Remonter
 ddd 
starsj6.png
Habitué(e) du jardin

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien lundi 5 janvier 2015 à 15:06  
En gros le CTIFL est un truc privé/public chargé d'accompagner et de coordonner la recherche et la technique de la filière fruit et légume française en favorisant son développement économique..

A ce titre il instruit et subventionne qui veut bien lui confier des dossiers de développement de laboratoire ou d'atelier de production.
Ce truc est si bien verrouillé que seules les grandes entreprises, les GIE ou les coopératives y ont accès.

Le jardin est une école de patience
Remonter
 vgtx 
starsj1.png
Graine de jardinier(e)

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien lundi 5 janvier 2015 à 16:59  

Citation de ddd :
En gros le CTIFL est un truc privé/public chargé d'accompagner et de coordonner la recherche et la technique de la filière fruit et légume française en favorisant son développement économique..

A ce titre il instruit et subventionne qui veut bien lui confier des dossiers de développement de laboratoire ou d'atelier de production.
Ce truc est si bien verrouillé que seules les grandes entreprises, les GIE ou les coopératives y ont accès.

Quand j'y vais, je suis tout seul, j'ai accès à une formidable documentation technique sur la filière fruits et légumes et au delà, car le CTIFL collabore sur des dossiers avec L'INRA, l'ITAB et bien d'autres instituts techniques et centres de recherches.
J'ai pensé bien faire en postant sur la rubrique des lectures...

D'autre part, j'ai déjà travaillé pour la recherche et j'ai été subventionné pour ça, les coops ou les GIE ne sont que des intermédiaires, sur qui on rouspète souvent, mais qu'on est parfois bien content de trouver quand on en a besoin.
Les surfaces immobilisées pour ces travaux ne rapportent rien dans le cadre de la production, sans réduire pour autant mes charges d'exploitation, ni mes amortissements, ni mes cotisations...
Bien qu'il y ait toujours des nécessités de trésorerie.
Il y a un moment, il faut bien établir un chiffre, non ?
Qu'en penses-tu ?
Édité 1 fois - Dernière édition: 05/01/2015 à 17:00 Par vgtx.


Remonter
 ddd 
starsj6.png
Habitué(e) du jardin

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien lundi 5 janvier 2015 à 18:39  
re bonjour vgtx et les autres, s'ils nous ont suivi jusqu'ici.

Justement le drame c'est lorsque vous allez au CTIFL, vous êtes tout seul.
de quoi se demander à quoi il sert ce bidule institutionnel.

Je ne mets aucunement en doute les publications du CTIFL, comme "expert" je n'ai aucun doute sur leur sérieux scientifique et leur utilité dans la maîtrise de la filière fruits et légumes.

Je ne peux que m'interroger sur le pourquoi du comment vous êtes seul, alors que rien que les écoles horticoles devraient envahir cette institution qui a ou aura le droit de vie ou de mort sur leur emploi ou projet futur. (Cela fait un bon millier de stages d'applications et une visite sans fin des locaux par tous les apprentis jardiniers.)
(Mais rassurez-vous, c'est la même chose pour l'INRA, le Label AB ou la chambre d'agriculture départementale ou même le crédit agricole ou la MSA ou même si on peut me comprendre l'ADEPEI ou la structure locale d'insertion)

Pour le reste, je n'en pense rien, ici sur ce forum, j’essaie simplement de remettre les choses en perspectives en me gardant bien de prendre parti.J'ai trop le respect de mon métier de jardinier pour le décrier sur un forum, aussi bon soit-il.

Et celui la, il est particulièrement bon.

Le jardin est une école de patience
Remonter



Remonter

[Livres et documentations horticoles]  [6 réponses]

Partenaires: Passion faune et flore | Tendance-carrelage | Abri de jardin | Lienendur | Au petit potager | Petz-passionanimaux |




Les connectés : (1 membre - 58 visiteurs - 1670 visites aujourd’hui) ♦ 10 509 864 visiteurs depuis le 06/09/2002