Webjardiner

Astuces jardinage

jeudi 25 février 2021 

 Fabricant Leneindre
 Treillages.com
 mediaseine.fr
 Tendance carrelage
 Design Vegetal       
Menu général :
QR code :
QR_code

Code pour le forum en cours :


Code HTML en cours :
 Module QR Code © 2021  
Jardin potager
Jardin d'agrément
La flore sauvage
Linkxchange :
Photos aléatoires
Livre d'or :
Les nouvelles du forum

Inscription
Désinscription

des nouvelles pour nos amies

Article posté par Chtismis.
Paru le lundi 25 mai 2020 à 07:35
Vu 62 fois.
Note : etoiles2 (1 vote)

des nouvelles pour nos amies

les abeilles



Chère amie, cher ami,

La bataille contre les lobbys a repris de plus belle.

À coup de communication mensongère, de pression sur les agriculteurs et de tentatives de détricotage de la réglementation sanitaire et environnementale, les lobbys des firmes agrochimiques et agro-industrielles instrumentalisent la crise du coronavirus pour imposer durablement l'utilisation massive de pesticides tueurs d'abeilles dans nos champs. ...

Alors que les chercheurs prévoient l'extinction d'un demi-million d'espèces d'insectes dans les prochaines décennies...

...que la disparition massive et brutale des abeilles et autres pollinisateurs risque d'avoir des répercussions catastrophiques sur l'ensemble de la chaîne alimentaire, entraînant le déclin des principaux services écosystémiques dont l'humanité dépend...
...que l'agriculture intensive est la première cause de cette hécatombe, avec la perte des habitats et l'utilisation systématique d'intrants chimiques de synthèse à l'impact dévastateur sur les écosystèmes...
...Les lobbys des principaux groupes agro-industriels exercent une pression constante sur les institutions européennes pour saboter toute initiative de transition vers un modèle respectueux des pollinisateurs et de l'environnement qui nécessiterait peu ou pas de recours à la chimie et permettrait aux agriculteurs de s'affranchir du joug des grands groupes dont ils sont aujourd'hui dépendants pour exercer leur métier.

Profitant de la crise du Covid-19 et du confinement de tous, les lobbys ont concentré leurs efforts pour faire annuler les quelques améliorations obtenues de haute lutte ces dernières années par les citoyens pour sauver les abeilles et la biodiversité :

>>> La réforme de l'agriculture européenne, et les nouvelles mesures favorables aux abeilles et à l'environnement ont été repoussées jusqu'en 2023, si tout va bien : Les ministres tchèque et polonais ont demandé à la Commission européenne de mettre le Green Deal de côté, soutenus par des fédérations d'entreprises de l'agribusiness ; Norbert Lins, le président de la Commission Agriculture du Parlement européen, a demandé que les nouvelles règles européennes, qui devaient verdir l'agriculture et sauver les abeilles, soient mises de côté jusqu'au 1er janvier 2022, minimum ;

>>> L'agrochimie est en train de réussir à vider de toute substance les « tests abeilles » qui permettent de connaître réellement les produits dangereux pour les pollinisateurs et l'environnement, AVANT qu'ils soient répandus en quantités industrielles dans nos champs et notre environnement ;

>>> Et en France, c'est une offensive générale des lobbys agro-industriels pour imposer de plus belle le modèle agricole intensif en dépit des demandes de la population pour moins de pesticides et plus de considérations pour l'environnement : En quelques semaines seulement, ils ont fait pression pour s'affranchir des « contraintes de la surréglementation qui asphyxient la production » (comme le respect de l'environnement et de la santé des agriculteurs, ou l'interdiction des pesticides tueurs d'abeilles), pour entériner le modèle actuel de conflit d'intérêt qui permet aux coopératives d'être à la fois conseils aux agriculteurs et vendeuses de pesticides, et ont obtenu (avec une facilité déconcertante !) la réduction de 50 % des distances minimales entre les zones d'épandage de pesticides et les habitations, passant de 10 à 5m pour les cultures d'arbres fruitiers et les vignes, et de 5 à 3m pour les céréales et légumes – balayant d'un revers de la main les attentes très fortes des citoyens et le combat des maires pour la santé de leurs concitoyens ! Dans l'Aude, il a même été demandé de pouvoir pulvériser à nouveau des pesticides par hélicoptères - une pratique mortifère rigoureusement interdite depuis 2015 ! Tout ça est écœurant, mais nous ne lâchons rien ! Grâce au soutien sans faille des membres de POLLINIS, notre équipe est sur le pied de guerre pour riposter coup pour coup aux attaques des lobbys contre la biodiversité et l'environnement : >>> Avec plus d'une centaine d'ONG de toute l'Europe, nous avons réuni nos forces pour changer l'agriculture : nous devons rallier dans les prochains mois 1 million de signatures à l'Initiative Citoyenne européenne « Sauvons les abeilles et les agriculteurs » pour obliger la Commission à agir ! Cliquez ici pour participer à cette mobilisation primordiale pour l'avenir des pollinisateurs en Europe.

>>> Malgré les impératifs du confinement, nous nous battons pied à pied avec les lobbys de l'agrochimie pour imposer les véritables « tests abeilles » capables de mesurer enfin la toxicité réelle des pesticides tueurs d'abeilles – nous avons rallié de notre côté des scientifiques, des députés, et une coalition d'ONG pour faire contrepoids tous ensemble face aux pressions des lobbys qui voudraient affaiblir ces tests pour commercialiser des pesticides nocifs pour les pollinisateurs ;

>>> Nous maintenons la pression sur les responsables institutionnels, et continuons à travailler avec les eurodéputés, pour ne pas laisser le champ libre aux lobbys agro-industriels et exiger la mise en place d'un plan de transition vers une agriculture respectueuse du vivant. >>> Nous démolissons pierre par pierre la propagande des agro-industriels, qui ont réussi à imposer en France et en Europe l'idée que sacrifier la biodiversité et la nature était indispensable pour nourrir la population – en diffusant massivement une contre-information documentée et accessible au grand public et aux médias.

>>> Face au coup de maître des lobbys de l'agroindustrie, qui ont réussi à faire financer par le ministère de l'Intérieur (et vos impôts) une cellule de gendarmerie spécialement chargée de repérer et museler les opposants à l'agrobusiness et à l'agriculture intensive, nous attaquons en justice pour démontrer, devant les tribunaux, l'illégalité de cette démarche quasi-totalitaire. Je vous laisse découvrir ci-dessous quelques articles sur notre travail. Merci à toutes les personnes qui soutiennent POLLINIS, et permettent à notre équipe, jour après jour, de continuer ce combat essentiel pour faire basculer le rapport de force du côté de l'intérêt général, de l'environnement et de la pérennité du système agricole que nous lèguerons aux générations futures ‒ et non plus seulement du côté des profits de quelques grandes firmes !
Bien cordialement,
Nicolas Laarman Délégué général de POLLINIS

Partenaires: Passion faune et flore | Tendance-carrelage | Abri de jardin | Lienendur | Au petit potager | Petz-passionanimaux |




Les connectés : (0 membre - 40 visiteurs - 1079 visites aujourd’hui) ♦ 10 856 109 visiteurs depuis le 06/09/2002