Webjardiner

Astuces jardinage

samedi 10 avril 2021 

 Fabricant Leneindre
 Treillages.com
 mediaseine.fr
 Tendance carrelage
 Design Vegetal       
Menu général :
QR code :
QR_code

Code pour le forum en cours :


Code HTML en cours :
 Module QR Code © 2021  
Jardin potager
Jardin d'agrément
La flore sauvage
Linkxchange :
Photos aléatoires
Livre d'or :
Les nouvelles du forum

Inscription
Désinscription

Selon vous les engrais sont ils nécessaires ?

Article posté par Ancien membre.
Paru le mercredi 18 avril 2007 à 14:55
Vu 4393 fois.

Selon vous les engrais sont ils nécessaires ?



Bonjour,

Avec tout ce qu'on raconte sur les méfaits des engrais en agriculture, les problèmes de lessivage, de pollution de l'eau par les nitrates etc...

Je me demande si les engrais ont vraiment leur place dans nos jardins ou même dans nos maisons. Sont-ils vraiment indispensables à la croissance de nos plantes.

Qu'en pensez-vous?

>>Masquer les commentaires  [6]

Commentaire n°6/6

Remonter Posté le 24/12/2007 par pasdepseudo

 
Perso,je répends a tonte de gazon aux pieds et entre les rangs,cela fait un tapis agréable pour marcher,pas de terre qui colle aux semelles, ça évite la pousse des herbes bonnes ou mauvaises, et ça diminue l'évaporation.
Aprés,un coup de motoculteur pour tout enterrer.A+ smiley sg23gbeerg23g.gif
 
avatar

Au plus tu pédales moins vite et moins tu avances plus fort
max.jpg
de Marseille

Commentaire n°5/6 :: Tontes de gazon : ok pour paillage si ...

Remonter Posté le 01/12/2007 par lamainverte

 
... si vous n'y avez pas mi d'engrais (!), si vous le laissez un peu sécher sur place avant (si çà fait un film collant et imperméable), et s'il n'y a pas trop de mauvaises herbes dedans.

NB : si ces mauvaises herbes sont bien sèches (attention, elles sont plus résistantes que le gazon ... et donc sèchent moins vite) et si elles ne sont pas déjà montées en graines (elles sont rapides), alors on peut pailler avec.

Parade chez nous : quand nous avons le temps, nous cassons les tiges visibles des mauvaises herbes précoces qui commencent à vouloir faire de la graine, en nous promenant au jardin, avant de passer la tondeuse. Quand nous avons le temps et qu'il n'y en a pas trop ... smiley sg3bgg29g.gif Ce n'est pas la peine d'attrper un tour de rein non plus !

Pour les jardins plus grands, une solution pratique peut être une 1ère "tonte" rapide à hauteur maxi avec le bac de récupération --> déchets mis au composteur, suivie d'une tonte à hauteur raisonnable (avec ou sans bac de récupération) --> herbes qu'on laisse sécher un peu ---> utilisées ensuite en paillage. Mais dans ce cas, il faut écouter la 1ère tonte, pour ne pas consommer trop de carburant (polluant) et limiter le bruit (pour les voisins).

smiley ss214s.png
 
avatar

Lamainverte
***********
Grésy-sur-Aix, Savoie (alt. 330 m, près du Lac du Bourget) ... mon coin de paradis

Commentaire n°4/6 :: paillage maison pratique et gratuit

Remonter Posté le 01/12/2007 par lamainverte

 

Ma tante a pour habitude de récupérer toutes les feuilles mortes qui tombent de ses arbres et arbustes en automne : séchage partiel sur place quand le temps le permet, puis ratissage et transport (au rateau ou à la brouette selon la distance) jusqu'au pied des arbustes et plantes du jardin. Idem vers le potager, pour les feuilles de noisetier, pommiers, cerisier, prunier, etc, pour enrichir le sol et améliorer sa structure.
En effet, dans la nature, les feuilles tombées enrichissent tous les ans le sol au pied de chaque plante. Alors pourquoi les enlever ? Parfois il y en a un peu trop --> à placer au pied des plants qui en font moins. C'est aussi efficace que la paille de lin, mais plus riche, et totalement gratuit : pas d'achat à faire, ni de déplacement en voiture, GAIN DE TEMPS ET IMPACT NATURE LARGEMENT POSITIF smiley sg3agg29g.gif

Par contre, dans le potager, il est judicieux de bien répartir les fannes, feuilles et autres déchets de légumes pour éviter de concentrer les odeurs sur une zone précise ... ce qui attirerait les parasites. Le mieux est de mélanger les déchets pour meler les odeurs et faire diversion. J'ajoute parfois en automne directement mes épluchures de fruits et légumes (en petite quantité); le temps variable les décompose rapidement, et j'enfouis au printemps. Cela me permet de ne pas surcharger mon mini-composteur* et de gagner un peu de temps de manipulation.
(*J'habite en lotissement, mon terrain n'est pas grand, ni plat, et j'ai eu du mal à trouver un emplacement de composteur qui ne dérange pas mes voisins, qui sont parfois à moins de 4m)

aTTENTION, par contre, je ne crois pas qu'on puisse mettre directement dans le potager des feuilles d'arbustes toxiques comme le buis, le laurier rose, le rhododendron, le fusain, ou similaire. J'applique systématiquement le principe de précaution, donc je me suis abstenue jusque là. Pour ce type de feuilles, le compostage permet, semble-t-il, de modifier les molécules de base et de palier à toute toxicité.
NB S'il y a un spécialiste, cela vaudrait la peine de creuser le sujet !
 
avatar

Lamainverte
***********
Grésy-sur-Aix, Savoie (alt. 330 m, près du Lac du Bourget) ... mon coin de paradis

Commentaire n°3/6 :: N'ôtons à notre potager que ce que nous mangeons

Remonter Posté le 23/11/2007 par Plume

 
Voilà une phrase que j'aimerais bien mettre en application.
Alors, oncle Fritz, dis-moi comment on fait? Dois-je laisser les mauvaises herbes que j'arrache sur place? ainsi que les fane de carottes, radis, feuilles de tomates, etc...? Cela m'éviterai bien d'encombrer mon composteur qui déborde de tonte de gazon. Peut être faudrait-il que je répande ce gazon coupé dans le jardin, en le mélangeant à la terre avant de semer?
Je suis très intéressée par ta méthode mais j'aimerais des précisions.
 
avatar

France OM, Océan indien, La Réunion
Pour que la paix règne, il suffit de remplacer l'amour de la puissance par la puissance de l'amour.

Commentaire n°2/6

Remonter Posté le 17/06/2007 par Ancien membre

 
Tout dépend par ce que l'on entend par engrais naturel: compost, algues, BRF, paillis, purins divers...? Dans ce cas, OK. Il suffit de voir ce qui ce passe dans la forêt dont le sol est si riche: décomposition en surface permanente. N'ôtons à notre potager que ce que nous mangeons: laissons sur place cosses, fanes (pas forcément à l'endroit même pour ne pas guider les parasites!), racines... N'achetons pas ce que la nature nous offre.
smiley sg3agrolleyesg3ag.gif
Oncle Fritz
 
avatar

Partenaires: Passion faune et flore | Tendance-carrelage | Abri de jardin | Lienendur | Au petit potager | Petz-passionanimaux |




Les connectés : (0 membre - 54 visiteurs - 3085 visites aujourd’hui) ♦ 10 989 442 visiteurs depuis le 06/09/2002