Webjardiner

Astuces jardinage

mardi 29 novembre 2022 

 Plantes plaisir passions
 Treillages.com
 mediaseine.fr
 Tendance carrelage
 Design Vegetal       
Menu général :
QR code :
QR_code

Code pour le forum en cours :


Code HTML en cours :
 Module QR Code © 2022  
Jardin potager
Jardin d'agrément
La flore sauvage
Linkxchange :
Photos aléatoires
Livre d'or :
Les nouvelles du forum

Inscription
Désinscription

Forum : Masquer l’entête

Accès rapide :

 

Effectuer une Recherche avancée OU


[Tomates] planter avec orties   [46 réponses]





                         Auteur                      |                                                                                  réponse
 jarfil 
starsj1.png
Graine de jardinier(e)

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien vendredi 27 février 2015 à 11:03  

Citation de bourru :
Trier dans le fonds des pratiques jardinières est une tâche ardue et passionnante


Et oui, c'est passionnant mais voila, parfois, on se rend compte :
que le bon vieux "fil de cuivre" que le grand père installait méticuleusement,
en traversant le pied des tomates,
geste que l'on reproduisait en vénérant les pratiques des anciens,
n'a que bien peu de chance d’arrêter la prolifération des spores du mildiou,
à la surface des feuilles de nos pieds de tomates.

Il n'en est pas de même pour tout mais c'est d'une bien maigre consolation.
Ainsi, aller pisser sur son compost est une pratique bien plus bénéfique qu'on ne le croit,
dans l'alimentation des bactéries en azote, leur aliment indispensable,
afin de débobiner les chaines carbonées de nos déchets végétaux :

smiley sg3ags.gif Attendu qu'il y a 2% d'urée dans l'urine d'un gaulois "normal" soit 20g./litre,
smiley sg3ags.gif Attendu d'on trouve autour de 80% d'azote dans l'urée,
smiley sg3ags.gif on trouve donc 16 g. d'azote par litre d'urine,
smiley sg3ags.gif ce qui correspond à une poignée de 50g. d'ammonitrate mis à se dissoudre dans un arrosoir.

Et oui, 1 l. d'urine par m² permet d'apporter 150 unités d'azote par Ha, ce qui correspond aux besoins de la plupart de nos légumes.
Faut-il s'équiper pour recevoir tous les pipis de la famille mais c'est une affaire sérieuse pour éviter les intrants du commerce et valoriser nos propres déchets.

à+

Il n'a pas inventé la poudre, mais il n'était pas loin quand ça a pété !
Remonter
 bourru 
starsj7.png
Grand(e) jardinier(e)

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien vendredi 27 février 2015 à 11:06  

Citation de Phil 02 :
... il faut utiliser le purin d'orties les jours de pleine lune uniquement, m'enfin, ou mieux... les nuits... smiley sg3aglolg3ag.gif

En pleine lune uniquement,
ça, c'est plein de bons sens, comme j'aime. smiley ss214s.png

En effet, si on voulait faire ça les nuits de Nouvelle Lune,
comme y voit rien, on se foutrait la gueule par terre,
et l'on se mettrait plein de purin sur les braies..

Toi, tu es un vrai pédagogue Phil02,
pour un peu, tu me convertirais.. smiley sg3aglolg3ag.gif

Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Mon Blog Des fiches sérieuses sur les fruitiers, des coups de gueules polémiques, et quelques poèmes farfelus.
Remonter
 ddd 
starsj6.png
Habitué(e) du jardin

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien vendredi 27 février 2015 à 12:59  

Citation de jarfil :

Citation de bourru :
Trier dans le fonds des pratiques jardinières est une tâche ardue et passionnante


Et oui, c'est passionnant mais voila, parfois, on se rend compte :
que le bon vieux "fil de cuivre" que le grand père installait méticuleusement,
en traversant le pied des tomates,
geste que l'on reproduisait en vénérant les pratiques des anciens,
n'a que bien peu de chance d’arrêter la prolifération des spores du mildiou,
à la surface des feuilles de nos pieds de tomates.

Il n'en est pas de même pour tout mais c'est d'une bien maigre consolation.
Ainsi, aller pisser sur son compost est une pratique bien plus bénéfique qu'on ne le croit,
dans l'alimentation des bactéries en azote, leur aliment indispensable,
afin de débobiner les chaines carbonées de nos déchets végétaux :

smiley sg3ags.gif Attendu qu'il y a 2% d'urée dans l'urine d'un gaulois "normal" soit 20g./litre,
smiley sg3ags.gif Attendu d'on trouve autour de 80% d'azote dans l'urée,
smiley sg3ags.gif on trouve donc 16 g. d'azote par litre d'urine,
smiley sg3ags.gif ce qui correspond à une poignée de 50g. d'ammonitrate mis à se dissoudre dans un arrosoir.

Et oui, 1 l. d'urine par m² permet d'apporter 150 unités d'azote par Ha, ce qui correspond aux besoins de la plupart de nos légumes.
Faut-il s'équiper pour recevoir tous les pipis de la famille mais c'est une affaire sérieuse pour éviter les intrants du commerce et valoriser nos propres déchets.

à+



Bonjour à tous;

Bof, la mathématique, très peu pour moi.

Mais pisser sur son compost, un soir d'été de pleine lune, sa maison derrière, le ciel étoilé dessus et devant la voisine qui lorgne en rougissant derrière ses volets, est un plaisir rare.
(parfois, j'ose même ajouter un petit pet et tant pis pour le CO2 et la planète.)

Si en plus, cela me fait faire des économies scientifiquement prouvées......... smiley ss216s.png smiley ss216s.png smiley ss216s.png smiley ss216s.png smiley ss216s.png

Le jardin est une école de patience
Remonter
 jarfil 
starsj1.png
Graine de jardinier(e)

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien vendredi 27 février 2015 à 15:06  

Citation de ddd :
Bof, la mathématique, très peu pour moi.


Pourquoi parler de mathématiques ?
Quel jardinier n'a pas eu l'obligation d'un petit calcul, d'une règle trois ou de simplement passer d'un conseil lu sur une étiquette qui parle d'Hl/Ha pour passer à des cm³/litre à verser dans son pulvérisateur ?

C'est d'ailleurs la première règle du jardinier soucieux de son environnement pour ne pas polluer son propre potager : calculer ce que l'on met dans son jardin.

Cela me rappelle ce témoignage d'un jardinier qui se prétendait très écologique en n'apportant que du fumier de son voisin éleveur. Jamais de ces engrais chimiques ... c'est de la merde pour les bobos des villes !
Il était ainsi très fier de nous raconter qu'il venait d'épandre, disait-il, entre 7 et 10 cm de fumier dans son potager.

Ahhhh ... s'il avait calculé :
smiley ss222s.png que le fumier ainsi épandu représentait l'équivalent de 80 t./Ha soit 8 Kg / m²
smiley ss222s.png que son fumier devait contenir (par tonne brute) autour de NPK : 5,9 - 2,7 - 7,0
smiley ss222s.png que cela représentait donc une fertilisation par Ha de NPK : 470 - 220 - 560
smiley ss222s.png pour des besoins moyens de ses légumes de NPK : 120 - 90 - 200 ...

... il serait aperçu qu'il était comme cochon qui s'ignore en ayant mis 4 fois trop d'azote, 2 fois trop de phosphore et 3 fois la dose nécessaire en potasse avec son simple fumier !

Un p'tit calcul pour son jardin sert souvent à travailler "aussi propre" qu'on prétend l'être auprès de son voisin , en visite de ce beau potager !
Ce jardinier, avec une banale brouette de fumier qu'il pensait bien anodin, ne se rendait absolument pas compte qu'il produisait des salades beaucoup plus pourries de nitrates que celles qu'il aurait pu acheter dans le premier GMS du coin.

Fallait-il qu'il ait, un jour, éprouvé le besoin de mesurer ce qu'il faisait ! et le pire << il croyait bien faire ! >>.

à+

Il n'a pas inventé la poudre, mais il n'était pas loin quand ça a pété !
Remonter
 ddd 
starsj6.png
Habitué(e) du jardin

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien vendredi 27 février 2015 à 18:51  

Citation de jarfil :

Citation de ddd :
Bof, la mathématique, très peu pour moi.


Pourquoi parler de mathématiques ?
Quel jardinier n'a pas eu l'obligation d'un petit calcul, d'une règle trois ou de simplement passer d'un conseil lu sur une étiquette qui parle d'Hl/Ha pour passer à des cm³/litre à verser dans son pulvérisateur ?

C'est d'ailleurs la première règle du jardinier soucieux de son environnement pour ne pas polluer son propre potager : calculer ce que l'on met dans son jardin.

Cela me rappelle ce témoignage d'un jardinier qui se prétendait très écologique en n'apportant que du fumier de son voisin éleveur. Jamais de ces engrais chimiques ... c'est de la merde pour les bobos des villes !
Il était ainsi très fier de nous raconter qu'il venait d'épandre, disait-il, entre 7 et 10 cm de fumier dans son potager.



Ahhhh ... s'il avait calculé :
smiley ss222s.png que le fumier ainsi épandu représentait l'équivalent de 80 t./Ha soit 8 Kg / m²
smiley ss222s.png que son fumier devait contenir (par tonne brute) autour de NPK : 5,9 - 2,7 - 7,0
smiley ss222s.png que cela représentait donc une fertilisation par Ha de NPK : 470 - 220 - 560
smiley ss222s.png pour des besoins moyens de ses légumes de NPK : 120 - 90 - 200 ...

... il serait aperçu qu'il était comme cochon qui s'ignore en ayant mis 4 fois trop d'azote, 2 fois trop de phosphore et 3 fois la dose nécessaire en potasse avec son simple fumier !

Un p'tit calcul pour son jardin sert souvent à travailler "aussi propre" qu'on prétend l'être auprès de son voisin , en visite de ce beau potager !
Ce jardinier, avec une banale brouette de fumier qu'il pensait bien anodin, ne se rendait absolument pas compte qu'il produisait des salades beaucoup plus pourries de nitrates que celles qu'il aurait pu acheter dans le premier GMS du coin.

Fallait-il qu'il ait, un jour, éprouvé le besoin de mesurer ce qu'il faisait ! et le pire << il croyait bien faire ! >>.

à+



Bonjour Jarfil est les autres.

Pourquoi, ce jardinier aurait-il mal fait?

Une des règle de la nature est :"Qui peut le plus, peut le moins."
S'il ne payait pas son fumier, c'est scientifiquement prouvé, il faisait des économies.

Certes depuis Einstein et sa fameuse constante cosmologique, (qu'il qualifiait de bêtise), le monde sait que toutes les lois de l’univers, (la vie, comme la mort) obéissent a des lois Mathématiques. Les engrais, du jardinier, n'y échappent pas, même si depuis très longtemps le jardinier a oublié,le stylo et la règle à calculer, pour l'ordinateur et la calculette et laissé les livres pour gogole.

Mais, je le répète, comme Monsieur Jourdain faisait de la prose sans le savoir, le jardinier pour arranger la la nature, fait des mathématiques sans le savoir. C'est le sens de mon "bof, la mathématique, très peu pour moi.", sur un forum de jardin amateur ou je signe ddd. Il va de soit si ce forum était un forum e-learning de formation professionnelle ou je signe de mon nom, je ne me permettrais surement pas de répondre, Bof, à vos calculs de doses d'engrais.

Reste que la prose comme la mathématique et toutes les lois naturelles s'appliquent dans un ordre précis, Monsieur Jourdain, n'avait pas compris qu'il devait écrire, "Belle marquise, vos beaux yeux me font mourir d'amour et pas, "D’amour mourir me font, belle Marquise, vos beaux yeux".

Pour ceux que cela intéressent, je récapèpète depuis le bédu ma pensée au risque de trop insister aux yeux des ceusses qui croient à la provocation.

-Pour pousser une plante doit trouver des éléments fertilisants dans le sol. (la terre de mon jardin)

-Ces éléments doivent pratiquement toujours circuler du bas vers le haut. (C'est bête mais cela est anti gravitationnel. La Gravité, première loi universelle de la nature, dit que dans mon jardin comme dans le votre, la pomme tombe du pommier. (Newton et la loi de la gravité.Mathématiques très compliquée, car c'est justement parce que la pomme tombe du pommier, que les fusées envoient les satellites vers le ciel et que ceux ci ne retombent pas mais restent comme la lune en orbite.)
- Pour annuler la gravité, la nature qui n'est pas idiote a trouvé une parade. Elle a inventé le poil absorbant, la solution du sol, les cations fertilisants, (on retrouve ici nos engrais et ce bon vieux NPK), la pression osmotique, les colloïdes et peut-être pleins d'autres bonnes choses que j'ai oubliées ou que je n'ai jamais apprises, ou que personne n'a encore découvertes.Pour que cela fonctionne, tous ces éléments sont présents dans le sol en quantité suffisante pour qu'une plante puisse pousser. Ce n'est qu'une loi mathématique, celle de l'équilibre ou de l'élément minimum.Quelques soit le sol, il y a toujours suffisamment de cations NPK pour qu'une plante y pousse.

Si ma terre est bonne, je n'ai pas besoin d'y ajouter quoi que ce soit, c'est le bon sens des jardiniers.

Le jardinier sait aussi que pour qu'une plante lui donne satisfaction, il doit utiliser une méthode de culture et ce n'est que la patience, l'observation, éventuellement une analyse chimique des équilibres de sa terre qui lui dira que pour que cette plante pousse, il faudra aussi peut-être ajouter un fertilisant.

Et cela est tout le sens de mon "Vous pouvez oublier la potasse" Il y en aura toujours assez si vous avez la technique pour la rendre assimilable.Si il n'y a pas assez de Potasse ou d'autres chose, ce n'est pas une question de présence, mais de besoin spécifique d'une plante particulière et croyez moi, pour une terre de jardin et les légumes habituelles du potager Amateur, c'est très, très rare. Il y a beaucoup d'autres choses à observer et à vérifier, avant de conseiller, la potasse et la règle à calculer et de reprocher à un jardinier, fut-il votre voisin et ami, de polluer son sol avec du fumier et des nitrates.

Maintenant, si vous voulez parler de la pollution des sols par les agriculteurs professionnels du XXème siècle, pourquoi pas?, mais c'est une autre histoire. smiley sg3agtoudoug3ag.jpg smiley sg3agtoudoug3ag.jpg smiley sg3agtoudoug3ag.jpg









Édité 2 fois - Dernière édition: 27/02/2015 à 19:31 Par ddd.

Le jardin est une école de patience
Remonter
 herve 
starsj6.png
Habitué(e) du jardin

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien samedi 28 février 2015 à 13:35  
J'ai été obligé de lire 2 fois ton dernier message Denis, pour bien tout assimiler...

Je me demandais... Denis tu fais quand meme des amendements de temps en temps ?

Il y a aussi le principe des rotations de cultures.

Tout ça aide la terre... en principe...

Hervé
Remonter
 bourru 
starsj7.png
Grand(e) jardinier(e)

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien samedi 28 février 2015 à 13:57  
J'ai promis de fermer ma gueule..
Panneau haut
mais grands dieux
que c'est difficile
Pancarte

Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Mon Blog Des fiches sérieuses sur les fruitiers, des coups de gueules polémiques, et quelques poèmes farfelus.
Remonter
 ddd 
starsj6.png
Habitué(e) du jardin

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien samedi 28 février 2015 à 15:08  

Citation de herve :
J'ai été obligé de lire 2 fois ton dernier message Denis, pour bien tout assimiler...

Je me demandais... Denis tu fais quand meme des amendements de temps en temps ?

Il y a aussi le principe des rotations de cultures.

Tout ça aide la terre... en principe...


Bonjour Hervé et les autres.

Bien sur qu'il y a les amendements et les engrais.
(Je passe sur la différence, car ce n'est pas le sujet)

Mais ce n'est pas forcément, une réponse à une question posée.

Ce n'est pas parce qu'une plante ne vous donnera pas satisfaction, limite rachitique que c'est une question de quantité d'engrais ou de pauvreté du sol, comme ce n'est pas parce qu'une tomate recevra du purin d'ortie ou sera planté sur un lit d'ortie que ce sera une bonne tomate bien naturelle, non chimique.

Le jardinage c'est plus simple que cela.

Les questions sont posées, les réponses viennent dans un ordre et ferment des portes ou au contraire en ouvrent d'autres. Les réponses sont multiples, mais certaine sont obligatoires, certaines pas très importantes, d'autres totalement inutiles car elles procèdent d'une méthode. Mais naturellement cela ne veut pas dire que les réponses sont inutiles et ne correspondent à rien, elles sont simplement sans objet pour cette question précise..

Édité 2 fois - Dernière édition: 28/02/2015 à 17:28 Par ddd.

Le jardin est une école de patience
Remonter
 herve 
starsj6.png
Habitué(e) du jardin

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien dimanche 1er mars 2015 à 13:46  
Je me rends compte que le jardin potager et comme l'aquariophilie...

Ce n'est pas une science exact...

Chacun de nous a ses propres recettes... que l'on peu partager...

Certaines sont ultras efficaces et d'autre casi inutile...

Mais je constate aussi, que meme si la "trouvaille" est inutile... elle ne fait pas de mal !

Hervé
Remonter
 giraumon 
starsj4.png
A les bases du jardinage

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien dimanche 1er mars 2015 à 14:13  
C'est encore pire en médecine et en météorologie smiley ss221s.png


Remonter




Remonter

[Tomates] planter avec orties   [46 réponses]





Partenaires: Passion faune et flore | Tendance-carrelage | Abri de jardin | Location box stockage | Petz-passionanimaux |




Les connectés : (0 membre - 48 visiteurs - 3758 visites aujourd’hui) ♦ 13 415 713 visiteurs depuis le 06/09/2002