Webjardiner

Astuces jardinage

lundi 22 juillet 2024 

 Cloturedeco, fabricant de clôtures
 Plantes plaisir passions
 mediaseine.fr
 Avenir Maisons Bois 
Menu général :
QR code :
QR_code

Code pour le forum en cours :


Code HTML en cours :
 Module QR Code © 2024 
Jardin potager
Jardin d'agrément
La flore sauvage
Linkxchange :
Citations :
Il semble que la bureaucratie ait, en France, pour unique fonction de ne rien faire et de tout empêcher. Si tel est en effet son rôle, il faut convenir qu'elle le remplit d'une façon irréprochable.

Emile de Girardin

Photos aléatoires
Livre d'or :
Les nouvelles du forum

Inscription
Désinscription

Forum : Masquer l’entête

Accès rapide :

 

Effectuer une Recherche avancée OU


[Jardiner] sans pesticide  [51 réponses]





                      Auteur                      |                                                                                  réponse
 papimichou 
starsj5.png
Jardinier(e) connaisseur

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien jeudi 12 novembre 2015 à 21:21  
Pour moi comment faire du bio après 50 de culture chimique (à croire que cela part avec la pluie). Mais l'on peut, à titre individuel, essayer de faire sans chimique au moins on aura la conscience tranquille.

Panneau haut
Papimichou
Pancarte

Remonter
 Gilles 
starsj1.png
Graine de jardinier(e)

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien jeudi 12 novembre 2015 à 21:47  
Bonsoir Sybill,

Etude pas sortie. Ben oui, parce qu'elle est fortement bidon !

Le bio est un label officiel et reconnu pour les professionnels. Et nous sommes contrôlés, et même si il y a en effet une différence entre bio local et bio-intensif, une chose est certaine (mis à part quelques fraudeurs qui ne durent pas longtemps et de rares dérogations), on utilise pas de produit chimique en bio. Et ça c'est de toute façon une bonne chose.
Ce n'est pas le cas de l'agriculture raisonnée... qui ne veut rien dire. Tous les agriculteurs prétendent pratiquer l'agriculture raisonnée... mais la réalité est que nous somme les champions en matière d'utilisations de pesticides.
Quant à naturel, même si au fond je préfère aussi ce mot, c'est pareil : n'importe quel professionnel peut prétendre cela et faire tout autrement puisqu'il n'y a aucun contrôle.
Aussi, jusqu'à aujourd'hui, seul le label bio est une garantie de produits cultivés sans engrais et traitements chimiques, ce n'est donc pas juste un mot.

Un petit producteur bio, parmi tant d'autres, respectueux de la Terre, de son environnement et de l'Humain... et qui ne fait pas de bénéfices supérieurs, mais a la prétention de livrer des produits sains et de qualité à ses clients...

Des gens connus qui parlent OK, mais bon ça ne veut pas dire qu'ils connaissent la question.



Réponse ci-dessus posté le jeudi 12 novembre 2015 : 21:22



Ouf, je viens de regarder la vidéo, ben si ça c'est une référence... smiley sg3ags.gif

Réponse ci-dessus posté le jeudi 12 novembre 2015 : 21:29



Voici les résultats d'une étude (même si là encore les contradicteurs sont nombreux) : Lien ICI
Là on parle sur de vrais bases, pas sur de soi-disant étude dont tout le monde parle mais que personne n'a jamais vu
Édité 3 fois - Dernière édition: 12/11/2015 à 21:53 Par Gilles.
Remonter
 Ancien membre 

avatar





Imprimer Permalien jeudi 12 novembre 2015 à 21:54  
ok ok GILLES

tu as raison de défendre ta profession et la legislation Française ,
dommage que l'ue n'applique pas forcément les mêmes règles ,et qui pourtant livrent leur alimentation en France sous le label BIO "UE"

apparemment c'est encore un sujet qui devient tabou, certainement parcequ'il y a des gens comme toi qui respectent les règles et d'autres qui respectent leurs Banques

je te souhaite une belle soirée
Remonter
 Gilles 
starsj1.png
Graine de jardinier(e)

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien jeudi 12 novembre 2015 à 21:57  
Ben non justement, encore une erreur ; le cahier des charges de l'agriculture biologique est le même dans toute l'union européenne...
Remonter
 Momone 
starsj13.png
Jardinier(e) forumeur(e)

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien jeudi 12 novembre 2015 à 22:17  
bonjour,

Le bio, c'est comme bien d'autres choses, il y a le pire (d'où l'invention du terme "greenwaching") car le bio fait vendre, même "que choisir" le dit, et heureusement, il y a aussi le meilleur. Tout le monde ne met pas la même chose sous le terme "bio". Ce n'est pas tant le label qui est important, mais les conditions de production. Pour moi, le bio industriel n'est pas du bio.

Il ne faut pas acheter de produits bio en grande surface, c'est du bio perverti, tout comme le commerce équitable.

A l'origine, le concept du bio comportait des valeurs sociales qui ont disparu au profit d'un bio restrictif interdisant les pesticides (et encore ! Le label européen est plutôt permissif).

En ce qui me concerne, j'achète mes produits bio en coopérative, ce n'est pas parfait, mais c'est largement moins pire, je sais au moins que les producteurs ne sont pas étranglés, et la production locale est privilégiée.

Et pour mon jardin, quand je dis que je fais de la culture bio, j'entends par là du 99% naturel, je n'ai même pas recours aux purins de plantes (les plantes bénéfique comme l'ortie ou la consoude, par exemple, je les utilise en paillis autour des plants). La seule chose que je m'autorise, et encore modérément, c'est du ferramol contre les limaces.

Je ne suis pas joueuse, mais je suis prête à parier que les produits de mon potager et de mon verger soutiennent largement la comparaison en matière de teneur en vitamines que les produits du commerce, et c'est valable aussi pour leur saveur.

Après, à chacun ses convictions et ses méthodes.




Momone

"A chaque recoin
Plante un arbre, porte lui soin,
Il te le rendra bien
"
Proverbe alsacien


"Mieux vaut remplir ses greniers, que ses coffres".
Proverbe chinois
Remonter
 Gilles 
starsj1.png
Graine de jardinier(e)

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien jeudi 12 novembre 2015 à 22:28  
Bonsoir Momone,

Non, les valeurs du bio n'ont pas disparu !
Je travaille en Dordogne et je peux vous garantir que 90% des agriculteurs bio restent fidèles à ces valeurs.
Alors, ok, il y en a peut-être 10 % qui font du bio-intensif pour fournir les grandes surfaces... mais au moins pour ceux qui ne fréquentent que la grande distribution c'est toujours mieux que de n'avoir que du chimique à portée de main, non ?
Après, il est évident que vos produits, tout comme les miens, sont meilleurs que ceux du commerce... on est bien d'accord. Seulement, nous ne sommes pas assez de petits producteurs pour répondre à toute la demande en produits bio. Et donc, ma foi, mieux vaut du bio de qualité moindre que pas de bio du tout dans les rayons...
Remonter
 Ancien membre 

avatar





Imprimer Permalien vendredi 13 novembre 2015 à 07:00  
CQFD
et c'est dit et bien dit

donc en cherchant un terrain d'entente ,nous dirons qu'il est souhaitable que tous ceux qui touchent à la terre ne se servent plus de chimique

restera le vaste autre sujet qui est la semence!!!!!!!

nous ça va encore pour l'instant puisqu'on a le droit de faire nos graines en tant qu'amateur mais pour combien de temps??????

vaste question

bonne journée
Remonter
 Gilles 
starsj1.png
Graine de jardinier(e)

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien vendredi 13 novembre 2015 à 08:44  
Bonjour Sybill,

Là on ne peut qu'être d'accord '(mais oublie la culture raisonnée, car la chimie y est de rigueur...)

Les semences, c'est un tout autre sujet ; sujet sur lequel, il convient également d'apporter quelques précisions (on lit tout et n'importe quoi sur le web...) :
- en tant que maraîcher, j'ai (encore...) tout à fait le droit de reproduire mes propres semences (contrairement aux céréaliers) ;
- les variétés anciennes, non inscrites au catalogue officiel, peuvent (encore...) être vendues à des particuliers, mais les professionnels n'ont pas le droit de proposer à la vente des légumes ou fruits non inscrits (rien à f....).

Cela dit, face à la poussée des industriels de la semence (d'où mes encore...), la vigilance et le combat sont un devoir.
Nous sommes des millions de jardinier. Ils peuvent toujours nous interdire un jour de reproduire nos semences. Que feront-ils ? visiter et verbaliser ces millions de hors-la-loi ? Non, c'est évidemment inapplicable. Dès lors, continuons à reproduire, à partager, à préserver les semences anciennes. Nous sommes les plus forts ! smiley sg3agyesg3ag.gif

Bonne journée à tous les irréductibles jardiniers !
Remonter
 Ancien membre 

avatar





Imprimer Permalien vendredi 13 novembre 2015 à 09:05  
oups ,je viens de voir ton lien Vincent sur la défense du bio

au tout début de cette analyse, j'y ai lu =
[url] Résultat : 223 fois moins de pesticides dans le bio ![/url]

dois je en déduire qu'il reste encore des traces de pesticides??????

et existe t'il aujourd'hui une technique qui peut prétendre être sans aucune trace de chimie industrielle? même nous en culture naturelle???

je me rappelle d'une année ou le nuage de Tchernobyl nous est passé dessus,

aujourd'hui encore ,certaine personnes ont développé des cancers de la thyroïde (j'ai une Amie qui survit avec ça)
notre thym sauvage même lui a été contaminé alors j'imagine que ce fut pour tout le monde pareil dans notre coin ,agriculteurs bios,naturels ou autres,

c'est pourquoi je reste vigilant et n'irai jamais dire que le bio est l'idéal au niveau sanitaire,certes c'est un moindre mal pour les humains et la planète (la pauvre)a condition que tous les acteurs en soient dignes de toutes confiance, car à notre époque encore sous couverture du pétrole , du chiste, du nucléaire et des grosses industries comme Monsanto etc etc etc c'est pas facile d'en être sûr a 100%

comme quoi on pourrait en parler des années entières ,donc ,n'ayant pas le remède miracle, je préfère me taire sur ce sujet et essayer de faire comme l'histoire du colibri qui termine la conversation par = " j'aurai fait ma part"

j'aurai au moins discuté avec toi Vincent , c'est déjà un pas vers l'harmonie que chacun d'entre nous recherche

bonne journée a toi Vincent
Remonter
 Gilles 
starsj1.png
Graine de jardinier(e)

avatar

Hors ligne
Imprimer Permalien vendredi 13 novembre 2015 à 09:18  
Moi, c'est Gilles... mais peu importe smiley sg3bgg29g.gif
En effet, on vit dans un monde où l'air et l'eau circulent encore (à peu près librement)... des traces de pesticides sont donc inéluctables (bon, elles sont infimes)
Ce n'est donc plus une question de technique (bien qu'évidemment il faille privilégier celles qui n'apportent pas plus de mal au mal), mais d'inconscience humaine. Tant que ces merdes seront autorisés, on ne peut faire qu'avec les conséquences de l'irresponsabilité de tous ceux qui continuent de polluer...
Quant on sait que même des vallées de montagne sont complètement polluées, il y a évidemment de quoi être inquiets.
Allez, ne mâchons pas nos mots : Monsonto et cie devraient être poursuivis pour crime contre l'humanité.
Donc, en effet, tu as raison : l'idéal n'existe pas... on ne peut faire que du "moins pire" et montrer l'exemple.
Mais, je dois avouer que l'optimisme que je suis de nature, ne peut le rester face au désastre écologique en cours et l'avidité de certains
Édité 2 fois - Dernière édition: 13/11/2015 à 09:20 Par Gilles.
Remonter




Remonter

[Jardiner] sans pesticide  [51 réponses]





Partenaires: Passion faune et flore | Tendance-carrelage | Petz-passionanimaux |




Les connectés : (0 membre - 121 visiteurs - 6718 visites aujourd’hui) ♦ 16 286 260 visiteurs depuis le 06/09/2002