Construction du poulailler.

Quand j’ai débarqué dans cette maison à la campagne, j’ai tout de suite eu l’envie d’y aménager un petit poulailler.

Envie de bons oeufs frais tout d’abord et puis tellement de déchets que l’on jette bêtement à la poubelle.(oups je rectifie ! je ne jette pratiquement rien à la poubelle mais le presque rien est encore de trop à mon goût 😉 )

Oui mais aurais-je le temps de m’en occuper correctement ? et qui? que? quoi? comment? je n’y connaissais sérieusement rien du tout !

Le fond du jardin envahi rapidement par les herbes indésirables m’a vite décidé à faire de petites recherches pour savoir comment j’allais mener à bien mon projet 🙂

Une palette…. deux palettes…. trois palettes…. hop allez on se lance 😉

Vive la récup ! Rien n’a été acheté si ce n’est quelques planches de bois pour compléter les contours du poulailler et le treillis à poules car les clôtures existantes étaient en piteux état.

aaa1_web   aaa2_web aaa3_webaaa4_web Réutilisation de tôles ondulées (retirées de la vieille remise) pour constituer le toit, après avoir installé une protection contre la pluie (reste du rouleau de bâche plastique utilisée pour la confection de la dalle de béton du chalet).

Ouaip satisfaisant au premier abord 🙂

aaa4a_web  aaa4b_web

Mise en place de la clôture.

aaa5_web

Le perchoir ( qui s’avèrera complètement inutile par la suite, ils n’ont jamais voulu y grimper mdrrrr!)

Un reste de géotextile sur le plancher pour pouvoir nettoyer plus facilement et empêcher la paille de tomber entre les lattes des palettes.

aaa6_web Planchettes de bois pour recouvrir le tout. Un petit accès pour les poules et fabrication d’une porte pour pouvoir nettoyer facilement et accèder aux oeufs. 🙂

aaa7_web Création d’une petite rampe d’accès.

aaa8_web

Au passage on a changé de place le bac à compost et redéfini le coin « à brûler ».aaa9_web

aaa11_web

 

aaa12_web

 

 

 

 

 

Fabrication d’un portail (sommaire certes mais fonctionnel)

aaa13_web

  Un petit coup de Sadolin sur le bois extérieur pour protéger (reste d’un pot aussi 🙂 )

Cà m’plait 🙂  —> bon ce n’est pas un super poulailler acheté tout beau tout neuf mais fabriqué de nos mains et qui au final ne nous aura pas coûté un sou. 🙂

ET VOILA !!!

This entry was ecrit dans Le poulailler. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *