les abeilles butinent protégeons les

L’abeille et les plantes

En butinant de fleur en fleur, l’abeille ne produit pas que du miel, elle :

          Participe à la production de nombreuses cultures,

          Contribue aussi à la qualité des récoltes

abei4

L’abeille et les autres pollinisateurs sauvages jouent également un rôle essentiel dans le maintien de la biodiversité végétale.

Sur tournesol, la fécondation du capitule est souvent incomplète en l’absence d’abeilles

Les insectes contribuent pour 30% à la pollinisation des colzas classiques et pour près de 90% à la production de colzas semences hybrides.

Sur certains fruits (pommes, fraises, melons…), la pollinisation augmente la qualité et la quantité de la récolte.

Pour de nombreuses cultures légumières et légumineuses (luzerne, trèfles…), la présence de pollinisateurs est indispensable à la production de semences et contribue à une meilleure qualité germinative.

 

Les abeilles sont aussi là où on ne les attend pas

 abei1

Ce que l’on sait moins, c’est qu’elles récoltent aussi un liquides sucré appelé miellat, émis lors de la pullulation des pucerons, cicadelles, cochenilles, psylles, présents dans de nombreuse cultures : céréales, maïs, vigne, pomme de terre.

Elles peuvent également collecter du pollen sur des plantes que l’on associe moins aux abeilles (vigne, olivier, maïs…), et visiter des cultures avant floraison pour butiner des sécrétions de nectars extra floraux (tournesol)

 abei2abei3

L’abeille et les bonnes pratiques phytosanitaires

 

Pour limiter les risques encourus par les abeilles :

          Bien choisir son produit

          Appliquer les règles de bonnes pratiques au semis et lors des pulvérisations.

          Respecter les seuils d’intervention

Il est strictement interdit d’utiliser un produit non autoriser en France.

 

 

Choisir le bon produit

Pour tous les traitements insecticides appliqués dans les cultures en période attractive pour les abeilles (floraison ou exsudat d’insectes), utiliser exclusivement les produits portant sur leur étiquettes l’une de ces mentions : « emploi autorisé durant la floraison, en dehors de la présence d’abeilles- emploi autorisé au cours des périodes de productions d’exsudat, en dehors de la présence d’abeilles  » Ces mentions  attribuées pour des usages bien précis sur une culture donnée, avec une dose déterminée, indiquant que les spécialités concernées ont satisfait à des tests destinés à estimer le risques vis-à-vis des abeilles durant ces périodes. L’utilisation de tout autre produit est interdite. Les cultures présentent une attractivité variable (cf. : liste des cultures attractives)

 

Proscrire les mélanges de produits pendant les périodes de butinage. Aucune des mentions ci-dessus n’a été attribuée à des mélanges autorisés. Des produits relativement peu dangereux pour les abeilles peuvent devenir redoutables en mélange.

 

Si plusieurs interventions doivent être envisagées sur une courte période, respectez un délai minimum de 2 jours entre deux applications de produits et assurez-vous que chaque traitements est véritablement justifié. Ainsi par exemple, il est inutile de traiter contre les méligètes lorsque les colzas ont commencé à fleurir. A ce stade de la culture, la nuisibilité du ravageur est très faible voire nulle.

 

 Attention à la persistance des produits. Certains produits ont une longue persistance d’action. Il est donc impératif de  respecter le délai préconisé par le fabricant,  entre leur application et le début  de la floraison. En cas de conditions favorables à une mise à fleur rapide (« temps poussant ») ou une période proche de la floraison, préférez un produit portant une des mentions « abeilles »

Avant de traiter

Lisez et respectez scrupuleusement les indications portées sur l’étiquette. Chaque produit est différent et est autorisé sur des cultures données pour des usages bien définis à des doses déterminées. Tout usage non mentionné sur l’étiquette est interdit.

Respectez strictement mes doses prescrites. Tout surdosage, même s’il ne s’agit que d’un recouvrement de passage, constitue un danger pour les abeilles, y compris avec un produit autorisé pendant la floraison.

Vérifiez le réglage du pulvérisateur. Une pulvérisation homogène atteint mieux la cible visée tout en évitant des surdosages en bandes, qui peuvent s’avérer toxiques pour l’abeille, même avec des produits autorisés pendant la floraison.

abei5

À propos de paysanature16

depuis tout petit passionner d'agriculture j'en fait aujourd'hui mon metier et ma passion que demander de mieux. Sans la nature je ne serait rien.
Ce contenu a été publié dans nos amis les abeilles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *